Ensemble Court-circuit

L'ensemble | English

Le compositeur Philippe Hurel et le chef d’orchestre Pierre-André Valade créent l’ensemble Court-circuit en 1991, à la suite d’une rencontre avec les fondateurs de la galerie Analix de Genève. Ensemble « créé par un compositeur pour des compositeurs », Court-circuit s’est affirmé d’emblée comme un lieu d’expérimentation, un projet artistique qui valorise une intense prise de risques dans un esprit de liberté totale. Son engagement fort en faveur de la création musicale contemporaine est le ciment véritable de l’ensemble : au-delà de son nom en forme d’étendard, c’est aux musiciens et à leur chef Jean Deroyer qui l’animent avec détermination et virtuosité, que Court-circuit doit son identité nerveuse, rythmique, incisive. Partenaire recherché des compositeurs, l’ensemble assume joyeusement son rôle d’agitateur de la scène contemporaine internationale. Court-circuit est l’invité des programmations internationales les plus dynamiques – festivals Maerzmuzik, Ultima, Printemps des Arts, Musica Electronica Nova, Traiettorie, Gaïda... – et écume les hauts lieux français de la création et de la diffusion : les festivals Agora, Manifeste, Novelum, Aujourd’hui Musiques à Perpignan, Messiaen au Pays de la Meije, mais aussi l’Opéra de Reims, l’Arsenal de Metz, les théâtres de Caen et Besançon, l’Opéra de Paris… Court-circuit s'implique dans des projets interdisciplinaires qui excèdent la sphère de la musique contemporaine. Après avoir collaboré avec l'Opéra de Paris pour des créations chorégraphiques (Preljocaj, Lagraa), l’ensemble monte, en partenariat avec le Théâtre des Bouffes du Nord, deux opéras de chambre de Frédéric Verrières mis en scène par Guillaume Vincent (The Second Woman en 2011 et Mimi en 2014), avant d’entamer un partenariat avec l’Opéra comique pour la création de La princesse légère, opéra de Violeta Cruz mis en scène par Jos Houben (2017). En parallèle, Court-circuit tourne plusieurs ciné-concerts qu'il a créés, tels Paris qui dort (film de René Clair, musique de Yan Maresz), et Les hommes le dimanche (film de Robert Siodmak, musique d’Alexandros Markeas). Court-circuit affirme sa vocation pédagogique en collaborant régulièrement avec les conservatoires d’Ile-de-France.
 En 2012, l’ensemble s'implante dans les Hauts-de-Seine, où il mène de nombreux projets avec des établissements d'enseignement musical et des structures de diffusion territoriale. En 2014-15, il est en résidence au Conservatoire de Gennevilliers, avant d’être accueilli, en 2015-16, au Théâtre de Vanves. L’ensemble est régulièrement sollicité pour participer à des programmes européens – Integra (2006-2011) dédié aux musiques mixtes, Re:new Music project (2009-2011)… La discographie de Court-circuit est riche d’une quinzaine d’enregistrements qui reflètent fidèlement son vaste répertoire : Bertrand, Blondeau, D'Adamo, Fineberg, Grisey, Hervé, Hurel, Leroux, Matalon, Monnet, Murail, Reynolds et Schneller. Plusieurs fois Coup de cœur de l’Académie Charles Cros, ces CDs ont été distingués par de nombreuses récompenses (Choc du Monde de la Musique, Diapason d’or, 10 de Répertoire…).  

L'ensemble Court-circuit est soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication  au titre de l'aide aux ensembles conventionnés, ainsi que par le Conseil Départemental 92, la SACEM, la SPEDIDAM, FCM, MFA et Musique Nouvelle en Liberté

Le directeur artistique | English

Après des études au Conservatoire et à l’Université de Toulouse (violon, analyse, écriture, musicologie), puis au Conservatoire de Paris (composition et analyse dans les classes d’ Ivo Malec et Betsy Jolas), il participe aux travaux de la “Recherche musicale” à l'Ircam 1985/86 - 1988/89.
Il est pensionnaire de la Villa Medicis à Rome de 1986 à 1988. En 1995, il reçoit le Siemens-Stiftung-Preis à Münich.
Il enseigne à l’Ircam dans le cadre du Cursus d’informatique musicale de 1997 à 2001. Il est en résidence à l’Arsenal de Metz et à la Philharmonie de Lorraine de 2000 à 2002. Il reçoit le Prix Sacem des compositeurs en 2002 et le Prix Sacem de la meilleure création de l’année en 2003. Depuis 1991, il est directeur artistique de l’Ensemble Court-circuit.
Ses œuvres, éditées par Gérard Billaudot et Henry Lemoine, ont été interprétées par de nombreux ensembles et orchestres sous la direction de grands chefs internationaux.
En 2014 sera créé au Capitole de Toulouse son opéra Les pigeons d'argile composé sur un livret de Tanguy Viel - mise en scène Mariame Clément, direction Tito Ceccherini.
À partir de janvier 2014, il composera le dernier volet du cycle pour grand orchestre Tour à tour. Ce cycle sera donné dans son intégralité à Radio France dans le cadre du festival Manifeste 2015 par l'orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Jean Deroyer.
Ses prochaines pièces lui ont été commandées par l'ensemble Recherche de Freiburg, l'ensemble Nikel de Tel Aviv, le quatuor Diotima, le Spectra ensemble. Par ailleurs, en 2014, sortira un enregistrement discographique de Tour à tour III réalisé par l'Orchestre Philharmonique de Monte Carlo sous la direction de Jean Deroyer.

Monographie

Court-Circuit

The Angel of Death

Court-Circuit

…de tiempo y de arena

Court-Circit Trio Nobis Ictus Octuor de violoncelles

Voices

Court-Circuit Percussions de Strasbourg

Flash-Back

Court-Circuit Orchestre de Paris

Les espaces acoustiques

Court-Circuit Frankfurter Museumsorchester

Für neue kammermusik

Court-Circuit …

Coordonnées

Direction artistique :

Philippe Hurel

Administration :

Christine Henry

Mail :

administration@court-circuit.fr

Production :

Hélène Le Touzé

Mail :

production@court-circuit.fr

Adresse :

Ensemble Court-circuit c/o Christine Henry, 62 bd de la Mission Marchand

Cp | Ville | Pays :

92400 | Courbevoie | France

Tel | Fax :

06 89 16 64 00

Site :

www.court-circuit.fr

Répertoire principal

Création

Effectif :

Instrumental

Adhésion le :

15/02/2002

Statut :

Actif