Ensemble les Temps Modernes

L'ensemble | English

Créé en 1993 à Lyon par le clarinettiste Jean-Louis Bergerard et le flûtiste Michel Lavignolle, "Les Temps Modernes" réunit des musiciens désireux de défendre et de mettre en valeur le répertoire contemporain. C'est au contact des grandes œuvres du XXe siècle que l'unité de l’ensemble s’est forgée. Musique de chambre et œuvres pour ensemble, répertoire et créations vont constituer l’identité du groupe qui, par affinité, va développer des relations privilégiées avec certains compositeurs. La rencontre avec de nouveaux univers sonores liés aux récents développements de la mixité entre l'instrumental et l'électronique a donné lieu en septembre 2002 à la sortie d’un disque consacré à Tristan Murail (Choc du Monde de la Musique) et d’un DVD associant les images vidéo d’Hervé Bailly-Basin à la musique du compositeur (Grand Prix de l' Académie Charles Cros 2002). Aussi, en tant qu’interprètes, les musiciens de l’ensemble se sont donnés pour finalité de mettre en valeur, dans l’univers des compositeurs qu’ils choisissent de jouer, ce qui s’adresse directement à la signification de la poétique sonore : la sensibilité, le rêve, l’interrogation et la sensualité. Ils veulent ainsi montrer que les composantes essentielles de l’art musical sont toujours présentes et que la « musique contemporaine » n’est pas nécessairement en rupture avec les œuvres du passé, mais peut continuer, par ses nouveaux apports, l’histoire de l’art d’une civilisation. Les Temps Modernes se sont produits dans de nombreux festivals français tels que Musica (Strasbourg), Why Note (Dijon), Territoires Polychromes (Paris), Festival de Besançon, Messiaen au Pays de la Meije (La Grave)… A l’étranger, ils ont été les invités du festival La Bâtie (Genève), de la Saison de la France au Québec (Montréal), du NYYD festival (Tallinn), du Gaida festival (Vilnius), Festival de Guarda (Portugal), Festival Suona Francese (Itzalie) et Quartiers Musicaux (Yokohama). Musique de chambre et œuvres pour ensemble, répertoire et créations vont constituer l’identité du groupe qui, par affinité, va développer des relations privilégiées avec certains compositeurs. La rencontre avec de nouveaux univers sonores liés aux récents développements de la mixité entre l'instrumental et l'électronique a donné lieu en septembre 2002 à la sortie d’un disque consacré à Tristan Murail (Choc du Monde de la Musique) et d’un DVD associant les images vidéo d’Hervé Bailly-Basin à la musique du compositeur (Grand Prix de l' Académie Charles Cros 2002). Aussi, en tant qu’interprètes, les musiciens de l’ensemble se sont donnés pour finalité de mettre en valeur, dans l’univers des compositeurs qu’ils choisissent de jouer, ce qui s’adresse directement à la signification de la poétique sonore : la sensibilité, le rêve, l’interrogation et la sensualité. Ils veulent ainsi montrer que les composantes essentielles de l’art musical sont toujours présentes et que la « musique contemporaine » n’est pas nécessairement en rupture avec les œuvres du passé, mais peut continuer, par ses nouveaux apports, l’histoire de l’art d’une civilisation. Les Temps Modernes se sont produits dans de nombreux festivals français tels que Musica (Strasbourg), Why Note (Dijon), Territoires Polychromes (Paris), Festival de Besançon, Messiaen au Pays de la Meije (La Grave)… A l’étranger, ils ont été les invités du festival La Bâtie (Genève), de la Saison de la France au Québec (Montréal), du NYYD festival (Tallinn), du Gaida festival (Vilnius), Festival de Guarda (Portugal), Festival Suona Francese (Itzalie) et Quartiers Musicaux (Yokohama).

Le directeur artistique | English

Jean-Louis BERGERARD est né en 1955 à Bayeux, en Normandie. Il entreprend ses premières études musicales dans cette ville, puis, en 1970, est admis au Conservatoire de Caen. Après l'obtention de son Baccalauréat Scientifique en 1972, il entreprend des études universitaires de mathématiques et physique à l’Université de Caen. En 1973, il est admissible au concours d'ingénieur du son de l'Institut des Hautes Études Cinématographiques, obtient ses Prix de clarinette et de musique de chambre au Conservatoire de Caen, puis décide de se consacrer entièrement à la musique en continuant ses études à Paris. En 1974, il étudie la musicologie à la Sorbonne, la clarinette et la musique de chambre à l'École Normale de Musique de Paris où il obtient une Licence de Concert en juin 1975. En septembre de la même année, il est admis dans la classe de clarinette du CNSM de Paris où il obtient en 1977 un Premier Prix de clarinette et en 1979 un Premier Prix à l’unanimité de musique de chambre. La même année, il représente le CNSM de Paris en jouant le concerto de Mozart en soliste lors des Rencontres Européennes de Conservatoires à Graz, en Autriche.

Sa carrière artistique se développe alors autour de deux axes. Le premier s’adresse aux concerts de musique de chambre. Il se consacre à l’interprétation du répertoire classique et romantique avec des partenaires tels que le Quatuor Arcana, l'altiste Serge Collot, le pianiste Florent Boffard… Il se produit à la Maison de la Radio et dans de nombreux festivals. Dans le même temps, il s’initie à la musique contemporaine en participant aux concerts des ensembles L'itinéraire, 2 E2M ou Ars Nova.

En 1982, il devient membre de l’ensemble Kaleïdocollage (formation Pierrot Lunaire). Cet ensemble est alors souvent l’invité de Radio-France et des principaux festivals français (Musica Strasbourg…). Il développe sa carrière essentiellement en Allemagne et en Autriche [Aspekte Salzbourg, Radio-Francfort, ORTF (Vienne), séminaires et concerts à la Hochschule für Musik de Vienne avec le compositeur américain Georges Crumb, festival de Halle avec John Cage…]. Kaleïdocollage a enregistré Pierrot Lunaire d’A. Schoenberg et La vie en rouge d’E. Denisov avec Gerda Hartmann pour Chants du Monde.

En 1988, il devient membre de l’ensemble FA avec lequel il donne des concerts pour les Weltmusiktage de Bonn, pour Radio France, Radio Brême…Durant la saison 1993/1994, il participe aux concerts de l’Ensemble Moderne de Francfort (Festival de Salzbourg, Opéra de Francfort).

Après avoir été professeur dans les conservatoires du VIe arrondissement de Paris et au Conservatoire de Cergy-Pontoise, il décide, en 1991, de quitter Paris et s'installe à Lyon où il est nommé Professeur de clarinette au Conservatoire de Région. De 1993 à 2003, il participe aux réunions du Conseil aux études en tant que responsable du département bois. En 1994, il créé l’Atelier de musique contemporaine du conservatoire dont il assure encore à ce jour la direction musicale. Dans de cadre, il invite des compositeurs pour des concerts portraits (Ton-That Tiêt, Jürg Wittenbach, Philippe Hersant). Depuis septembre 2011, il enseigne également la musique de chambre dans cet établissement.



En 1993, il crée, avec Michel Lavignolle, flûtiste, l'ensemble Les Temps Modernes. Cet ensemble se donne pour mission la diffusion du répertoire XXe et la création. Après une gestion collégiale, les membres de l’ensemble décident en 1998 de lui confier la direction artistique, direction qu’il assure encore à ce jour. A ce titre, il a été à l’initiative et a assuré le suivi de la réalisation d’un DVD Tristan Murail / Hervé Bailly Basin chez Universal. Ce DVD a obtenu, en 2002, le Grand Prix de l’Académie Charles Cros. Il a développé les relations internationales de l’ensemble, plus particulièrement avec l’Ambassade de France en Italie et le Conservatoire de Shanghai.

Jean-Louis Bergerard a été membre de jury des C.A. de clarinette et de direction d'ensembles, des concours P.E.A. et A.S.E.A. de la Fonction Publique Territoriale, des concours des CNSM de Paris et de Lyon, du Concours International de musique de chambre de Pinerolo (Italie). Il a été invité par le Ministère de la Culture comme membre de jury des commissions des Commandes d’Etat. Il a donné de nombreux cours publics en France, en Autriche et au Canada.


Jean-Louis BERGERARD est né en 1955 à Bayeux, en Normandie. Il entreprend ses premières études musicales dans cette ville, puis, en 1970, est admis au Conservatoire de Caen. Après l'obtention de son Baccalauréat Scientifique en 1972, il entreprend des études universitaires de mathématiques et physique à l’Université de Caen. En 1973, il est admissible au concours d'ingénieur du son de l'Institut des Hautes Études Cinématographiques, obtient ses Prix de clarinette et de musique de chambre au Conservatoire de Caen, puis décide de se consacrer entièrement à la musique en continuant ses études à Paris. En 1974, il étudie la musicologie à la Sorbonne, la clarinette et la musique de chambre à l'École Normale de Musique de Paris où il obtient une Licence de Concert en juin 1975. En septembre de la même année, il est admis dans la classe de clarinette du CNSM de Paris où il obtient en 1977 un Premier Prix de clarinette et en 1979 un Premier Prix à l’unanimité de musique de chambre. La même année, il représente le CNSM de Paris en jouant le concerto de Mozart en soliste lors des Rencontres Européennes de Conservatoires à Graz, en Autriche.

Sa carrière artistique se développe alors autour de deux axes. Le premier s’adresse aux concerts de musique de chambre. Il se consacre à l’interprétation du répertoire classique et romantique avec des partenaires tels que le Quatuor Arcana, l'altiste Serge Collot, le pianiste Florent Boffard… Il se produit à la Maison de la Radio et dans de nombreux festivals. Dans le même temps, il s’initie à la musique contemporaine en participant aux concerts des ensembles L'itinéraire, 2 E2M ou Ars Nova.

En 1982, il devient membre de l’ensemble Kaleïdocollage (formation Pierrot Lunaire). Cet ensemble est alors souvent l’invité de Radio-France et des principaux festivals français (Musica Strasbourg…). Il développe sa carrière essentiellement en Allemagne et en Autriche [Aspekte Salzbourg, Radio-Francfort, ORTF (Vienne), séminaires et concerts à la Hochschule für Musik de Vienne avec le compositeur américain Georges Crumb, festival de Halle avec John Cage…]. Kaleïdocollage a enregistré Pierrot Lunaire d’A. Schoenberg et La vie en rouge d’E. Denisov avec Gerda Hartmann pour Chants du Monde.

En 1988, il devient membre de l’ensemble FA avec lequel il donne des concerts pour les Weltmusiktage de Bonn, pour Radio France, Radio Brême…Durant la saison 1993/1994, il participe aux concerts de l’Ensemble Moderne de Francfort (Festival de Salzbourg, Opéra de Francfort).

Après avoir été professeur dans les conservatoires du VIe arrondissement de Paris et au Conservatoire de Cergy-Pontoise, il décide, en 1991, de quitter Paris et s'installe à Lyon où il est nommé Professeur de clarinette au Conservatoire de Région. De 1993 à 2003, il participe aux réunions du Conseil aux études en tant que responsable du département bois. En 1994, il créé l’Atelier de musique contemporaine du conservatoire dont il assure encore à ce jour la direction musicale. Dans de cadre, il invite des compositeurs pour des concerts portraits (Ton-That Tiêt, Jürg Wittenbach, Philippe Hersant). Depuis septembre 2011, il enseigne également la musique de chambre dans cet établissement.



En 1993, il crée, avec Michel Lavignolle, flûtiste, l'ensemble Les Temps Modernes. Cet ensemble se donne pour mission la diffusion du répertoire XXe et la création. Après une gestion collégiale, les membres de l’ensemble décident en 1998 de lui confier la direction artistique, direction qu’il assure encore à ce jour. A ce titre, il a été à l’initiative et a assuré le suivi de la réalisation d’un DVD Tristan Murail / Hervé Bailly Basin chez Universal. Ce DVD a obtenu, en 2002, le Grand Prix de l’Académie Charles Cros. Il a développé les relations internationales de l’ensemble, plus particulièrement avec l’Ambassade de France en Italie et le Conservatoire de Shanghai.

Jean-Louis Bergerard a été membre de jury des C.A. de clarinette et de direction d'ensembles, des concours P.E.A. et A.S.E.A. de la Fonction Publique Territoriale, des concours des CNSM de Paris et de Lyon, du Concours International de musique de chambre de Pinerolo (Italie). Il a été invité par le Ministère de la Culture comme membre de jury des commissions des Commandes d’Etat. Il a donné de nombreux cours publics en France, en Autriche et au Canada.

Coordonnées

Direction artistique :

Jean-Louis Bergerard

Administration :

Stephane MARVY

Mail :

polysonnance@ensemble-lestempsmodernes.com

Adresse :

33 rue Bossuet

Cp | Ville | Pays :

69003 | LYON | France

Tel | Fax :

06 08 60 29 73

Site :

www.ensemble-lestempsmodernes.com

Répertoire principal

Création

Effectif :

Instrumental

Adhésion le :

24/02/2012

Statut :

Abonné