Spirito

L'ensemble | English

Les grandes orientations du projet artistique reposent sur une vision renouvelée du concert et l’ouverture au public le plus large. Ainsi le chœur propose-t-il un répertoire diversifié, de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui, et fait-il se côtoyer œuvres nouvelles ou méconnues et chefs-d’œuvre reconnus. Dans le même dessein, Nicole Corti souhaite mener avec les chanteurs un travail approfondi sur la présence vocale et corporelle et nourrir la pratique vocale de la rencontre avec d’autres modes d’expression. A cet égard, Spirito invite de manière privilégiée une grande figure de la scène internationale, le compositeur, cinéaste et « créateur de mouvement » Thierry De Mey. Dans sa forme pleine, le chœur rassemble 32 chanteurs. Cet ensemble peut se décliner en plusieurs formats de chambre – de 12 à 24 chanteurs – mais se déploie aussi jusqu’à un effectif symphonique ; les chanteurs professionnels accueillent alors de jeunes chanteurs en voie de professionnalisation et s’associent avec des chanteurs amateurs – l’interprétation d’œuvres fédératrices créant une dynamique vocale à l’échelle de la région.   Spirito s’attache à la transmission des savoirs à travers le Jeune Chœur symphonique. Lieu d’échanges et d’insertion professionnelle, cette structure forme et accompagne les jeunes musiciens se destinant aux carrières de chanteur et de chef ; elle leur permet de se produire aux côtés des chanteurs professionnels, d’orchestres et de chefs de renom et, pour certains, d’être intégré progressivement au chœur professionnel. Outre son objectif musical, ce programme se veut également une réflexion sur le rôle de la musique, et plus généralement de l’art, dans la société ; familiarisés avec les actions culturelles menées par Spirito, les jeunes musiciens incorporent cette notion à leur projet d’avenir.   Grâce à son ouverture et à la diversité de ses déclinaisons, Spirito peut mener un projet artistique et culturel adapté à la pluralité des publics à travers le nouveau territoire régional, mais aussi en France et à l’étranger. Le chœur prête une attention particulière à l’enfance et à la jeunesse, ainsi qu’aux personnes contraintes par des situations difficiles : projet choral pour les enfants de l’Isère, ateliers de création et pratique artistiques pour les enfants scolarisés en zones prioritaires dans le Grand Lyon Métropole, académie de direction de chœur en Pays de Savoie, académie vocale en Auvergne, concerts-rencontres Ouïe le Jeudi, conférences, master-classes en région, en France et à l’étranger, et interventions en milieu carcéral.   Parmi les projets de Spirito, citons Un Requiem imaginaire avec Jean-François Zygel, mêlant chefs-d’œuvre sacrés du répertoire et improvisations au piano dans une mise en mouvement de Jean-Pierre Jourdain et une scénographie lumière de Jacques-Benoît Dardant ; Valsez maintenant, où Thierry De Mey insufflera mouvement et scénographie à des pages de Brahms, Chopin ou Lehár, avec la complicité du pianiste classique Guillaume Coppola, du pianiste jazz Thomas Enhco et de l’arrangeur Bruno Fontaine ; et enfin Regarde ici-bas, co-commande de Spirito et de la MC2:Grenoble, où les œuvres du compositeur libanais Zad Moultaka se confronteront à celles de Jean-Sébastien Bach dans une réflexion sur les liens entre musique et politique, sur les blessures de l’humanité et de la planète.   Spirito est subventionné par le ministère de la Culture et de la Communication (Drac Auvergne-Rhône-Alpes), la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Ville de Lyon et la Métropole de Lyon ; et soutenu par la Sacem, la Spedidam, l’Adami et le FCM. Mécénat musical Société générale est le mécène principal de Spirito. Le groupe Caisse des dépôts est mécène des activités de formation de Spirito. Spirito est membre de la Fevis, du Profedim, de Futurs composés et du Bureau Export.

Le directeur artistique | English

NICOLE CORTI
Chef d’orchestre, chef de chœur et pédagogue,

Nicole Corti a été formée au Conservatoire national supérieur musique et danse (CNSMD) de Lyon ; elle y a été l’élève, notamment, de Bernard Tétu, auquel elle a succédé en 2008 comme professeur de direction de chœur. Son parcours a été marqué également par des rencontres décisives avec les chefs d’orchestre Sergiu Celibidache et Pierre Dervaux, l’ethnomusicologue Yvette Grimaud et l’organiste et compositeur Raffi Ourgandjian.

Chef des chœurs à Notre-Dame de Paris de 1993 à 2006, Nicole Corti restructure les différents ensembles vocaux et insuffle une dimension nouvelle à la vie musicale de la cathédrale, que ce soit dans le cadre de la liturgie ou dans celui des concerts. Elle étoffe la programmation, multiplie la réalisation de disques et développe le répertoire en favorisant la musique des XXe et XXIe siècles, tout en dirigeant les grandes œuvres du répertoire romantique et d’oratorio (Bach, Haendel, Mendelssohn, Stravinsky...).

Avec le Chœur Britten, créé en 1981, Nicole Corti déploie la même ambition d’excellence et de découverte ; l’ensemble a rapidement atteint une renommée internationale, grâce aux nombreux concerts donnés en Europe et aux États-Unis. L’ouverture d’esprit du Chœur Britten et la spécificité de sa couleur, fondée sur le naturel de l’émission vocale, ont incité nombre de compositeurs à écrire pour lui et à nourrir les programmes originaux et audacieux qu’il élabore.

Nicole Corti collabore en outre avec des orchestres réputés, qui lui confient la préparation des chœurs : Ensemble orchestral de Paris sous la direction de John Nelson (Passions et Messe en si de Bach, L’Enfance du Christ de Berlioz...), Orchestre national de Lyon sous la direction d’Emmanuel Krivine ou Leonard Slatkin (notamment dans le cadre de l’intégrale Ravel en cours de publication chez Naxos). Elle a dirigé les grandes œuvres du répertoire avec orchestre (Stravinsky, Bach, Haendel...) et le répertoire français en Europe et aux États-Unis. Elle participe aux jurys de nombreux concours internationaux et donne des master-classes en France et à l’étranger.

Au disque, Nicole Corti a reçu de nombreuses récompenses. Avec le Chœur Britten, elle a enregistré chez Saphir Productions Le Miroir de Jésus d’André Caplet (5 Diapasons) et chez Hortus En l’honneur de sainte Anne (œuvres de Joseph-Guy Ropartz) et le Livre d’heures d’Édith Canat de Chizy. Avec la Maîtrise Notre-Dame de Paris, elle a gravé, toujours sous le label Hortus, le Requiem de Duruflé (Choc du Monde de la musique), le Via Crucis de Liszt, Comme un reflet de Christian Villeneuve, la Missa Deo Gratias de Jean-Pierre Leguay couplée avec la Messe solennelle de Vierne et trois CD avec Olivier Latry et l’Ensemble orchestral de Paris, dédiés respectivement à Jean Langlais, Jean-Louis Florentz (Diapason d’or) et Thierry Escaich (Le Dernier Évangile, recommandé par Répertoire, 5 Diapasons et Victoire de la musique). Elle a également enregistré un disque Ohana, Procaccioli, Pascal, Ourgandjian avec l’Ensemble vocal Benjamin-Britten.

Fait exceptionnel, le travail de Nicole Corti a été récompensé à deux reprises par le prix Liliane-Bettencourt pour le chant choral de l’Académie des Beaux-Arts (en 2002 avec la Maîtrise Notre-Dame de Paris et en 2010 avec le Chœur Britten). Elle a été élevée en 2002 au grade de chevalier dans l’ordre national du Mérite.

Coordonnées

Direction artistique :

Nicole Corti

Administration :

Katia lerouge

Mail :

katia.lerouge@spirito.co

Communication :

Stéphanie Rochedix

Mail :

stephanie.rochedix@spirito.co

Production :

Élisa Charles

Mail :

elisa.charles@spirito.co

Adresse :

21, rue d'Algérie

Cp | Ville | Pays :

69001 | Lyon | France

Tel | Fax :

04 72 98 25 30

Site :

www.spirito.co

Répertoire principal

Classique, Création, XXe, XXIe

Effectif :

Vocal

Statut :

Actif

Credits photo :

© Guillaume Ducreux, Ghislain Mirat, Jean-Luc Fortin