● Informer les acteurs de la vie associative, artistique et culturelle (État, collectivités, institutions, partenaires sociaux,…) de la spécificité des ensembles vocaux et instrumentaux spécialisés.
● Participer aux débats d’actualité et contribuer à une réflexion commune sur la politique de l’Etat et des collectivités publiques en faveur des ensembles instrumentaux et vocaux spécialisés, en particulier sur les moyens publics qui leur sont accordés (subventionnement et conventionnement pluri-annuel) et sur les réseaux de diffusion.

● Agir rapidement sur des problèmes d’intérêts communs et être un organe d’informations et de conseils auprès des membres en constituant des groupes de travail : cycle de vie, mutualisation, diffusion, réseaux européens et internationaux, pédagogie et formation, communication, logistique (constitution d’une banque de données).

Et, parallèlement à ces actions, constituer un groupe fort et solidaire et obtenir des moyens nécessaires à une action rapide et efficace.