Eloquentia

Alia Mens

Direction musicale : Olivier Spilmont


11/09/2021 | 20h00

Cathédrale de Boulogne-sur-Mer

Autres représentations

Cathédrale de Boulogne-sur-Mer

Hauts-de-France

France


Saison Culturelle

Regarder et écouter

Programme

Cantate BWV 131, J.S. Bach
Cantate BWV 13, J.S. Bach
Cantate BWV 106, J.S. Bach

Distribution :

Elodie Fonnard, Soprano
William Shelton, Alto
Thomas Hobbs, Ténor
Romain Bockler, Basse

Ensemble Alia Mens
Direction: Olivier Spilmont

Toujours incroyablement soucieux d'organiser la structure de ses œuvres par des jeux de symétrie et d'alternance, afin d'offrir un ordonnancement très équilibré à l'expression de sa pensée, Bach entame la création de ce qu'il juge être le cœur de son travail avec ses cantates.
Ce programme, Eloquentia, met en perspective trois cantates, deux écrites à Mulhausen (BWV 131 et 106) en 1707, et une à Leipzig en 1726 (BWV 13).
La Cantate centrale de ce programme est la Cantate BWV 131 « Aus der Tiefen », construite sur le Psaume 130 « De Profundis », procédant du Concert Spirituel écrite en 5 parties enchaînées selon la pratique ancienne du Motet. Elle traite du sujet récurrent chez les Allemands du temps de la Guerre de 30 ans.

Dès le début de sa carrière, on entend Bach prêter une attention toute particulière à rendre au plus juste les mots et les images des textes, en façonnant des mosaïques en ce qui concerne ses merveilleuses premières cantates, pour dégager clairement leur signification spirituelle.
Cette éloquence oratoire et l'obsession qu'il a d'expliquer et de commenter ne le quitteront jamais.

Pour Alia Mens, interpréter cette musique aujourd'hui n'est pas seulement affaire de connaissance. Il s'agit, au-delà des croyances religieuses de chacun, de retrouver cette énergie de persuasion incroyablement intense qui, selon moi, est à la source de cette musique et permet à l'auditeur comme à l’interprète de s'arracher du quotidien pour nous propulser dans la puissance révélatrice de l'instant.
Cette quête, comme l'essence de cette musique, va au-delà de la recherche du beau et n'a rien à faire avec le divertissement, mais plutôt avec ce qui semble être un espace capable de renouveler l'être : la présence.
Avec ces trois Cantates nous proposons encore une fois un cheminement qui offre des corrélations d'un point de vue liturgique, sémantique, mais aussi de l'instrumentarium . Cette façon de faire offre la plus grande fluidité possible d' écoute dans ce moment unique qu'est le concert. Elle vise à emmener chaque auditeur dans un espace intime, où lui seul puisse exister avec la musique.

Autres représentations

27/01/2022 à 19h30 |

Tous les concerts de l'ensemble