Embarquement pour Cythère

Le Baroque Nomade

Direction musicale : J.C. Frisch


19/08/2021 |

Bazoches-sur-Guyonne,

Maison Jean Monnet

Autres représentations

Maison Jean Monnet

Chemin du Vieux Pressoir, Bazoches-sur-Guyonne,

Bazoches-sur-Guyonne,

Ile-de-France

France


Festival OuVERTures en Ile-de-France

Programme

Michel de la Barre, sonate « L’inconnue »
François Couperin, Les Solitaires,
Marin Marais, la Matelotte
André Campra, Arion
Francisque Corbette, Prélude
Etienne Moulinié, Dialogue espagnol
Marin Marais, la Rêveuse
Jean-Baptiste Lully, Air de la beauté (extrait du Mariage Forcé)
Jacques Martin Hotteterre, Rondeau
J. Chabanceau de la Barre, Ah, je sens que mon cœur
Jacques Martin Hotteterre, La Cascade de Saint-Cloud
A. de Villeneuve, Le voyage à Cythère
Jean-Philippe Rameau, Hâtez-vous de vous embarquer (extrait des Indes Galantes)
Jacques Morel : Chaconne

Distribution :

Ariane Zanatta, dessus
Iris Tocabens, basse de viole
Florent Marie, théorbe et guitare baroque
Jean-Christophe Frisch, flûte

Quelle musique entend-on dans les tableaux de Watteau? Quels airs sont joués par ces duos, trios, qui mêlent chant et instruments ? Et que dansent les jeunes beautés insouciantes ? Il est rare qu’on puisse apercevoir les partitions, mais il s’agit sans aucun doute d’arrangements, fabriqués dans l’instant, car les musiciens présents ne correspondent à aucune œuvre. La musique est là pour rapprocher les personnes, celles qui jouent, chantent ou écoutent. On dit des choses, sans avoir l’air d’y toucher, on conte fleurette, on flirte, dit-on à l’anglaise. Mais surtout, danse ou musique, on est dans le faire, dans le geste, dans le regard. Entre les accords, chacun exprime son coeur, et entend celui de l’autre. Comme on peut lire dans un traîté de flûte de l’époque : « Le port de voix sert à exprimer la tendresse, l’amour, le plaisir ». Dans cet ordre, comprenne qui pourra.
Cette liberté nous permet de proposer un répertoire étendu, allant des pièces les plus célèbres à des trouvailles inattendues, parfois cocasses, mais toujours délicates. La chorégraphie mêle éléments d’époques et contemporains, pour faire vivre les gestes des tableaux.

Tous les concerts de l'ensemble