ENTREZ DANS LA DANSE

Orchestre Symphonique Divertimento

Direction musicale : Zahia Ziouani


11/08/2021 | 18h00

Chennevières-sur-Marne

Fort de Champigny

Autres représentations

Fort de Champigny

140 Rue Aristide Briand

Chennevières-sur-Marne

Ile-de-France

France


Festival OuVERTures en Ile-de-France

Programme

Modest Moussorgski
Gopak, extrait de La Foire de Sorochyntsi

Alexandre Borodine
Danses Polovtsiennes n°2, extrait du Prince Igor

Piotr Illich Tchaïkovsky
Danse russe "Trepak", extrait de Casse-Noisette

Edvard Grieg
Danse symphonique Norvégienne op. 35 n°3

Johannes Brahms
Danses Hongroises n°1

Claude Debussy
Claire de Lune, extrait de la Suite bergamasque, FL75

Claude Debussy
Ballet, extrait de la Petite suite, L65

Camille Saint-Saëns
Rêverie du soir, extraite de la Suite Algérienne, op. 60

Georges Bizet
Carillon, extrait de L'Arlésienne, suite n°1

Georges Bizet
Farandole, extrait de L'Arlésienne, suite n°2

Léonard Bernstein
America, extrait de West Side Story

Distribution :

Orchestre Symphonique Divertimento

Danser ! Un programme de cigale, mais n'en a-t-on pas besoin après ces si longs mois de morosité ? Entrainé dans la dynamique de sa saison Impulsion, l'Orchestre Symphonique Divertimento propose un concert entièrement dédié à la danse, muse éternelle de la musique. Pour sept musiciens et durant une quarantaine de minutes, s'enchaînent huit compositeurs de styles et de contrées différents. Avec quelques grands classiques comme le Clair de Lune écrit par Claude Debussy, danse impressionniste qui entraîne l'esprit dans le mouvement d'une rêverie, et qui introduit au Ballet extrait de la Petite suite. Avec aussi quelques Russes, rois absolus des ballets, comme Piotr Illich Tchaïkovsky et son Trepak ou Alexandre Borodine et sa Danse du Prince Igor. Un peu du XXème siècle aussi, avec la chanson America du compositeur et pianiste Léonard Bernstein. Quelques visions d'ailleurs, avec Edvard Grieg et sa Danse symphonique Norvégienne op. 35 n°3, avant Johannes Brahms et ses Danses Hongroises n°1...
Et de la fête enfin ! Grâce à Georges Bizet, son Carillon puis sa Farandole. De quoi redonner à nos corps endormis l'envie de se déhancher, de danser à deux, à trois, à mille. Ou tout simplement, laisser la musique danser dans nos oreilles.

Tous les concerts de l'ensemble