Gala Berlioz

Spirito

Direction musicale : Jean-François Verdier


24/08/2022 | 21h00

La-Côte-Saint-André

Cour du Château Louis XI – La Côte-Saint-André

Billetterie Autres représentations

Cour du Château Louis XI – La Côte-Saint-André

23 rue des Remparts

La-Côte-Saint-André

France


Festival Berlioz


Réservation

Billetterie

Programme

H. Berlioz:
Ouverture des Francs-Juges
La Mort d’Orphée
La Captive
"D’amour l’ardente flamme", extrait de La Damnation de Faust
Ouverture du Roi Lear
Tristia

Distribution :

Karine Deshayes, mezzo-soprano
Mathias Vidal, ténor

Par l'Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, le chœur Spirito, et le Jeune Chœur Symphonique.

Lecteur admiratif de Victor Hugo, Berlioz met en musique plusieurs de ses poèmes parmi lesquels La Captive, tirée du recueil Les Orientales qu’il commente magnifiquement : ce recueil comporte selon lui « des milliers de sublimités ». Autour de La Captive, c’est avec un programme entièrement berliozien composé des raretés comme la cantate La Mort d’Orphée, que l’Orchestre Victor Hugo fait son entrée pour la première fois au Festival Berlioz.

La première partie commencera par l’ouverture des Francs-Juges, prévue pour un opéra resté inachevé, qui selon son compositeur produisit le jour du concert « un effet de stupeur et d’épouvante qui est difficile à décrire », et s’achève avec le vibrant air de Marguerite « D’amour l’ardente flamme », extrait de La Damnation de Faust. La seconde partie nous fait redécouvrir les inspirations shakespeariennes de Berlioz : l’Ouverture du Roi Lear et Tristia, composé de trois pièces pour chœur et orchestre dont La Mort d’Ophélie et la Marche funèbre pour la dernière scène d’Hamlet, partition peu connue de Berlioz et pourtant parmi les plus saisissantes, qui réserve quelques surprises !

Autres représentations

Pas d'autres représentations

Tous les concerts de l'ensemble