La Vallée de l'étonnement

TM+

Direction musicale : Laurent Cuniot


26/11/2021 | 20h

Massy

Opéra de Massy

Billetterie Autres représentations

Opéra de Massy

Place de France

Massy

Ile-de-France

France



Réservation

Billetterie
Pour en savoir plus

Programme

Alexandros Markeas, Sylvain Maurice

Distribution :

Librement inspiré de The Valley of Astonishment de Peter Brook et Marie-Hélène Estienne

Alexandros Markeas, composition, création
Sylvain Maurice, mise en scène et livret

Agathe Peyrat, soprano
Paul-Alexandre Dubois, baryton
Vincent Bouchot, ténor-baryton
Philippe Cantor, baryton-basse

TM+
Nicolas Fargeix, clarinette
Vianney Desplantes, saxhorn
Gianny Pizzolato, percussions
Julien Le Pape, piano
Myriam Lafargue, accordéon
Charlotte Testu, contrebasse
Laurent Cuniot, direction

Sylvie Leroy, cheffe de chant
Rodolphe Martin, lumière
Olga Karpinsky, costumes
Loïs Drouglazet, vidéo et régie vidéo
Alain Deroo, régie générale
Yann Bouloiseau, régie son
François Pelaprat, régie plateau


Durée 1h15

OPÉRA SYNESTHÉSIQUE, CRÉATION

Après L’Enfant inouï, théâtre musical pour la jeunesse, le dramaturge et metteur en scène Sylvain Maurice revient confier à TM+ l’expression d’une tout autre aventure inspirée cette fois par l’écriture dramaturgique de Peter Brook et animée par l’écriture musicale d’Alexandros Markeas.
Dans La Vallée de l’étonnement, comme dans un cerveau jamais en repos, les chemins s’entrelacent, se recoupent, se superposent ; les sens sont multiples, les vertiges nombreux.

Sammy Koskas, le personnage central de ce drame émotionnel et cérébral, est affublé – comme on le dirait d’un manteau d’arlequin trop éclatant dont les coutures menacent de craquer – d’une mémoire apparemment infinie, mémoire phénoménale qui fait de lui un phénomène de foire, doublée de l’étrange faculté de combiner inconsciemment sons, images, odeurs, que la science appelle synesthésie.

Don du ciel ou malédiction intime ? Son parcours ressemble à une descente au fond de soi, de la gloire factice du cabaret à la solitude intérieure d’un homme qui a perdu le sens de sa vie par le trop-plein. L’écriture d’Alexandros Markeas fait tourner sur eux-mêmes les connexions frénétiques de la mémoire, les décors des univers successifs, la douloureuse accumulation des souvenirs vidés de leur substance, elle fait sonner la quête impossible du sens.

Saurons-nous retrouver, dans nos propres vallées de l’étonnement, la vraie mémoire, celle de l’enfance et des émotions, pour renaître à nous-mêmes comme renaît le phénix de ses cendres ?


Coproduction : TM+, Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN, Maison de la musique de Nanterre, Scène conventionnée, Opéra de Massy, Avec le soutien du Centre national de la musique

Autres représentations

Pas d'autres représentations

Tous les concerts de l'ensemble