Les Noces de Saba Missa Luba

La Camera delle Lacrime

Direction musicale : Bruno Bonhoure et Khaï-Dong Luong


28/08/2022 | 21h00

Mur-de-Barrez

Eglise Saint-Thomas-de-Cantorbéry

Autres représentations

Eglise Saint-Thomas-de-Cantorbéry

12 Rue de l'Église

Mur-de-Barrez

Occitanie

France


Pour en savoir plus

Regarder et écouter

Distribution :

LA CAMERA DELLE LACRIME
direction Bruno Bonhoure et Khaï-Dong Luong

Bruno Bonhoure direction musicale, chant, harpe, bombo legüero, kayambe
Khaï-Dong Luong recherche, dramaturgie, écriture du scénario, mise en scène

Luanda Siqueira, chant
Stéphanie Petibon, luth
Mokrane Adlani, chant, violon oriental, oud
Oua-Anou Diarra, chant, flûte mandingue, tamani (tambour parlant), djéli n’goni (luth du griot), claebasse
Senny Camara, chant, kora

Jean Bouther ou Pierre Binard, son, lumière

NOCES DE SABA - MSSA LUBA
Une mythologie musicale sur l'union de la reine de Saba et du roi Salomon


Dans le Livre Vermeil de Montserrat, à partir des dix chants de dévotion à la Vierge noire de Montserrat, les musiciens de La Camera delle Lacrime accompagnés du choeur des pèlerins, invitaient le public à vivre un « pèlerinage vu de l’intérieur ».

Avec Les Noces de Saba, Bruno Bonhoure et Khaï-Dong Luong inventent l’événement qui unit la reine de Saba au roi Salomon, fils du roi David pour proposer au spectateur d’assister à une fête où la musique et le rythme seront au centre de l’écriture dramatique. Dans le style propre à La Camera delle Lacrime, les lignes mélodiques de la Missa Luba seront exécutées par des chanteurs solistes.

Avec le roi Salomon et la reine de Saba, ce sont deux univers qui se rencontrent et se combinent. Salomon a reçu pacifiquement l’énigme qu’incarne la personnalité de la reine du sud. L’un et l’autre conjuguent deux forces complémentaires. Tous les deux sont plus forts à la fin qu’au début de l’histoire.

Autres représentations

21/08/2022 à 21h00 | Sylvanès

Tous les concerts de l'ensemble