Les Sphères du Paradis

La Camera delle Lacrime

Direction musicale : Bruno Bonhoure et Khaï-Dong Luong


05/12/2021 | 16h00

Ivry-sur-Seine

Théâtre Antoine Vitez d’Ivry-sur-Seine

Billetterie Autres représentations

Théâtre Antoine Vitez d’Ivry-sur-Seine

1 Rue Simon Dereure

Ivry-sur-Seine

Ile-de-France

France



Réservation

Billetterie

Programme

PROLOGUE

1 - Cantique de frère soleil
Sur thème Singularis et insignis
2 - Béatrice donne rendez-vous à Dante au Paradis
Introït sur thème Veni de Libano sponsa*

LE PARADIS TERRESTRE

3 - Précédemment
Kyrie*
4 – Le Paradis Terrestre
Sur thème Laudes Deo / Gloria*

JEUDI 14 AVRIL 1300

5 - La nouveauté des sons
Cycle de la Terre de Kepler

LA MONTÉE VERS LES CIELS

6 - Le corps de la Lune
Cycle de la Lune de Kepler
Sur thème Psalm* Tone 92

7 – Le Ciel de Mercure
Cycle de Mercure de Kepler
Sur thème Credo*
8 – La Sphère de Venus
Cycle de Venus de Kepler
Sur thème Laude novella sia cantate

LE TROUBADOUR FOULQUE DE MARSEILLE

9 – La rencontre avec Foulque de Marseille* (1150-1231)

Tant m'abelist l'amoros pessamenz
10 – Le Ciel du Soleil
Sur thème Dal ciel venne messo novello

LA RENCONTRE AVEC LES BIENHEUREUX

11 – La Rencontre avec les bienheureux
Sur thème Sia laudato San Francesco*

12 – Mars
Cycle de Mars de Kepler

Sur thème Salve, salve, Virgo pia

13 – Jupiter
Cycle de Jupiter de Kepler

Sur thème Ave, Dei Genitrix, fontana d'alegrança !

14 – Saturne
Cycle de Saturne de Kepler

LES ÉTOILES FIXES

15 – Les Étoiles Fixes
Sur thème Ave, donna santissima
16 – L'alpha et l'oméga
Regina caeli*

LE PREMIER MOBILE

17 – Le Premier Mobile
Sur thème O Maria, d'omelia
18 – Les neuf cercles du monde sensible.
Sur thème Salutiam divotamente l'alta

L'EMPYRÉE

19 – L'Empyrée
Ite missa est

Extraits de la traduction d'Augustre Brizeux (1803-1858)
Scénario proposé par Khaï-dong Luong.

Distribution :

Khaï-Dong Luong, conception, mise en scène

Bruno Bonhoure, direction musicale, chant, harpe
Marion Noone, comédienne lectrice et chant
Caroline Dangin-Bardot ou Clémence Montagne, chant
Cristina Alís Raurich, organetto
Stéphanie Petibon, cordes frottées et pincées

Jean Bouther, régisseur, son, lumière

Il y a 700 ans, Dante Alighieri (1265-1321) rédigeait la Commedia. Renommée Divine Comédie par un de ses premiers commentateurs, Giovanni Boccaccio, elle est un ouvrage majeur de la littérature médiévale qui raconte le voyage de son auteur dans trois mondes (Inferno, Purgatorio, Paradiso) dans lesquels bruits et musiques sont omniprésents.

En trois jours, Dante traverse le globe terrestre de part en part, passant par son centre, là où se trouve Lucifer. De l'autre côté du globe, s'élève la montagne du Purgatoire. Poursuivant ses efforts, il gravit avec succès le mont sacré pour atteindre un mur de flammes, porte d'entrée vers le Paradis. Voyager vers le Paradis, c'est s'élever vers la musique, vers l’abstraction, vers le savoir et il en va également ainsi pour les âmes que Dante rencontre. Elles étaient ombres en Enfer, elles deviennent des étincelles chantantes à mesure qu'il s'élève vers l'Empyrée.

Le spectacle Les Sphères du Paradis s'inscrit dans la tradition des artistes qui ont illustré la Commedia et dans la tradition de ses commentateurs. Après Denis Lavant en Enfer, Matthieu Dessertine au Purgatoire, c'est la comédienne Camille Cobbi qui prête sa voix au récit du poète florentin. La poésie est ici chuchotée, déclamée, tambourinée ; reprenant à notre compte les hypothèses de plusieurs chercheurs, elle est aussi chantée seule et en chœur.

Au Paradis, Dante mentionne les hymnes, les psaumes qu'il entend, ainsi que les âmes qu'il rencontre telle la figure du troubadour Foulque de Marseille (1150-1231). C'est aussi le contexte historique qui a porté nos choix de mélodies complémentaires vers des laudes du manuscrit de Cortona. Au XIIIe siècle, dans une ville de Florence meurtrie par les conflits entre Guelfes et Gibelins, les moines franciscains chantent en procession ces chants de louanges pour espérer l'apaisement et l'harmonie.

Le cycle Dante Troubadour, La Divine Comédie a été en résidence au Sémaphore de Cébazat de 2017 à 2019. Le disque Paradiso enregistré dans les conditions live est disponible à la commande.

Autres représentations

Pas d'autres représentations

Tous les concerts de l'ensemble