La FEVIS s’agrandit, 8 nouvelles structures la rejoignent

Publié le 28 mai 2021


Après l’arrivée de 9 nouveaux ensembles en janvier, la fédération accueille 4 nouveaux membres ce mois-ci ainsi que 4 structures associées, dont l’activité s’intègre dans l’écosystème de l’indépendance. La FEVIS renforce ainsi son travail structurant auprès des indépendants de la musique.

Bienvenue à l’Ensemble Nouvelles Portées, l’Ensemble SYLF, Le Banquet du Roy et le Quatuor Diotima ; ainsi qu’aux structures associées : le Centre de Musique de chambre de Paris, l’ensemble Comet Musicke, l’Ensemble Agamemnon et l’Ensemble Enthéos.


Ensemble Nouvelles Portées

Direction : Marc Hajjar et Victor Jacob

L’Ensemble Nouvelles Portées a été fondé en décembre 2014 par Marc Hajjar et Victor Jacob. De l’amitié de ces deux jeunes chefs est née l’idée d’un ensemble unique en son genre, dont ils se partagent la direction artistique. Au cœur de la double ambition de l’orchestre, il y a aussi celle de la défense d’un répertoire peu interprété, incluant notamment la jeune création contemporaine. L’objectif, pour les instrumentistes comme pour les chefs, est de mettre en valeur ces œuvres musicales auprès du public, d’étonner les initiés et de convertir les profanes. Ils proposent désormais une nouvelle version du concert symphonique construite sur une double vision artistique et sonore de l’orchestre et du répertoire interprété, permettant au public de vivre une expérience musicale unique.

Ensemble SYLF

Direction : Jérôme Bertrand

Jouant debout et sans chef, l’Ensemble SYLF s’affirme comme un orchestre de chambre de référence en Rhône-Alpes. Composé d’un socle de treize musiciens issus de formations internationales, le SyLF se démarque par des productions engagées, visant à renouer le contact entre des œuvres intemporelles et le public, loin des « clichés poussiéreux » dont la musique classique est parfois connotée. Les musiciens sont tour à tour : soliste, chef de pupitre, ou musicien du rang. Cette souplesse donne une couleur sonore très personnelle et force à la remise en question permanente du rôle de chacun. Son répertoire s’étend du baroque à la musique d’aujourd’hui et l’ensemble aime faire se rencontrer différentes formes artistiques : théâtre, chanson française, danse ou arts visuels dialoguant avec la musique.

Le Banquet du Roy

Direction : Olivier Gladhofer

Le Banquet du Roy un ensemble à géométrie variable réuni autour du violiste Olivier Gladhofer. Depuis sa création en 2012, l’ensemble se spécialise et concentre ses recherches sur les musiques des cours seigneuriales du 15ème au 17ème siècle. Le Banquet du Roy a pour ambition d’inviter tous les publics à goûter aux trésors musicaux de la Renaissance et du début du baroque. Pour cela, il croise musique, poésie, comédie, danse avec l’Histoire et propose des créations vivantes et originales. Son projet artistique se lie également étroitement avec l’animation du patrimoine bâti et la transmission pédagogique.

Quatuor Diotima

Direction collective

Le Quatuor Diotima, aujourd’hui l’un des quatuors plus demandés à travers le monde, naît en 1996 sous l’impulsion de lauréats du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Son nom illustre une double identité musicale : Diotima est à la fois une allégorie du romantisme allemand – Friedrich Hölderlin nomme ainsi l’amour de sa vie dans son roman Hyperion – et un étendard de la musique de notre temps, brandi par Luigi Nono dans Fragmente-Stille, an Diotima. Le Quatuor Diotima commande ou suscite les créations des plus brillants compositeurs de notre temps tels Toshio Hosokawa, Miroslav Srnka, Alberto Posadas, Mauro Lanza, Gérard Pesson, Rebecca Saunders, Misato Mochizuki ou encore Tristan Murail. En miroir de la musique d’aujourd’hui, le Quatuor Diotima projette une lumière nouvelle sur les grandes œuvres romantiques et modernes, en particulier Beethoven, Schubert, la triade viennoise avec Schoenberg, Berg et Webern, ou encore Janáček, Debussy, Ravel et Bartók.


Centre de Musique de chambre de Paris

Structure associée

En 2017, à l’occasion du festival de Musique ancienne de Timisoara, en Roumanie, Robin Pharo crée officiellement l’ensemble Près de votre oreille autour d’un programme consacré à l’œuvre à deux violes de Marin Marais et à La Descente d’Orphée aux Enfers de Marc-Antoine Charpentier. L’ensemble Près de votre oreille concrétise le désir intense de création de son fondateur et le souhait de cultiver des rencontres musicales et humaines qui ont façonné son parcours artistique. En 2016, il enregistre le disque L’Anonyme Parisien, consacré aux pièces virtuoses pour viole de gambe et basse continue de Charles Dollé, musicien peu connu et élève de Marin Marais. 

Comet Musicke

Structure associée

Structuré autour d’un quatuor de violes et violons ou vièles ainsi que de voix mixtes, Comet Musicke propose une relecture d’un vaste répertoire allant de la chanson bourguignonne au 17ème
siècle en mettant en exergue la continuité de l’écriture polyphonique et l’usage de plus en plus spécifique des instruments au coeur des pièces vocales.

Ensemble Agamemnon

Structure associée

Créé en 2013 par François Cardey, Agamemnon est un ensemble composé de musicien.ne.s, comédien.ne.s, metteur.se.s en scène et auteur.e.s désirant défendre des spectacles pluridisciplinaires alliant musiques baroques, textes et mises en scène contemporaines.

Ensemble Enthéos

Structure associée

Enthéos, enthousiasme en grec, dit bien l’esprit d’un ensemble professionnel créé en 2005 et se consacrant entièrement à la musique de la Renaissance. Tiré de la pensée de Platon ayant profondément influencée cette période, son nom évoque la force qui engagea l’homme du XVIe siècle à découvrir, créer et partager. C’est aujourd’hui le souffle qui porte l’Ensemble lors de ses concerts et spectacles.