A la une

Toutes les actus

Entretien avec Marianne Piketty – Partie 1

"Amener la musique classique au plus grand nombre me procure beaucoup de joie"

Violoniste avec une carrière internationale et professeure, Marianne Piketty fonde en 2013 Le Concert Ideal, ensemble à géométrie variable de solistes et chambristes internationaux. Elle est la première invitée des entretiens de la FEVIS avec les directrices et directeurs artistiques d'ensembles.
Plus d'infos

Nous, Ensembles ! – 2 journées professionnelles les 29 et 30 mars

La fédération et la FEVIS régionale Auvergne-Rhône-Alpes ont organisé deux journées de réflexion lundi 29 et mardi 30 mars 2021 à Saint-Etienne, pour échanger autour de la thématique de la transmission et des droits culturels. Dans ce cadre, ensembles musicaux, programmateurs et interlocuteurs publics étaient invités à participer à ces discussions sur place ou en ligne. Les replays seront prochainement disponibles
Plus d'infos

New Deal 2021 – Edition 100% digitale

Les 1er et 2 juin prochains, New Deal se déroulera à nouveau en numérique pour son édition 2021. Cette nouvelle édition inclura des speed-meetings en visioconférence, diffusion en direct des tables rondes et des ateliers et rencontres en visioconférence pour stimuler la mise en relation entre tous les participants. Pour tenir compte de la crise et de la situation difficile des ensembles et compagnies, la gratuité totale de l'évènement a été décidée.
Plus d'infos

Indépendants : découvrez notre lettre d’information

Renforcer la voix de la FEVIS et rendre visible l'activité artistique des ensembles : c'est l'objectif de cette nouvelle lettre d'information. Elle fera entendre plus distinctement nos actualités et nos positions et permettra de montrer avec quelle inventivité et énergie les ensembles continuent à créer, à transmettre et à nourrir nos imaginaires.
Plus d'infos

Elles dirigent – Directrices artistiques, cheffes, musiciennes, engagées et passionnées

Elles sont directrices artistiques, cheffes, musiciennes, fondatrices de leur ensemble, dont les répertoires vont de la musique médiévale à la création contemporaine.
A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, la FEVIS souhaite mettre en avant leur travail et leurs engagements et rappelle que l’Egalité femmes-hommes dans la musique est un enjeu essentiel à garder en tête toute l'année, ne relâchons jamais cet engagement !
Plus d'infos
15/04/2021 20h00   ANNULÉ  

Tempesta di Mare – Vivaldi

Les Paladins

Ivry-sur-Seine | Théâtre des Quartiers d'Ivry - Centre Dramatique National du Val-de-Marne

15/04/2021 20h00   ANNULÉ  

Tempesta di Mare – Vivaldi

Les Paladins

Ivry-sur-Seine | Théâtre des Quartiers d'Ivry - Centre Dramatique National du Val-de-Marne

Amateur d’instrumentations originales voire extravagantes, Antonio Vivaldi a toujours aimé explorer les couleurs et les dynamiques spécifiques des instruments pour lesquels il écrivait.
Son séjour à la cour de Mantoue à partir de 1718 lui permit de rencontrer un groupe de solistes particulièrement virtuoses pour lesquels il créa un genre nouveau, celui du « concerto da camera ». Ni concerto pour soliste et orchestre, ni sonate, cette nouvelle forme de concerto sans orchestre est un dialogue innovant entre des instruments -bois ou cordes- traités à égalité.
C’est ainsi que flûte, hautbois, violon, basson, violoncelle et instruments de basse continue mélangent leurs timbres et s’expriment ensemble ou séparément. Le dialogue se transforme souvent en joute sonore à la virtuosité échevelée dans les allegros, cédant la place à la simplicité de mélodies populaires dans certains
mouvements lents emprunts de poésie.
Quelques unes de ces oeuvres se retrouvent ailleurs dans l’oeuvre de Vivaldi, remaniés en concertos de solistes, airs de motet ou d’opéra. Plus singulièrement, on croit aussi parfois reconnaître des mélodies ou des motifs rythmiques présents dans des oeuvres de Jean-Sébastien Bach.
Imaginons cette petite équipe de musiciens virtuoses attendant chaque jour avec impatience le nouveau concerto composé par Vivaldi pour s’en régaler.
C’est cet esprit de jeu et d’improvisation que nous voulons retrouver avec ces oeuvres jubilatoires trop rarement jouées.

16/04/2021 20h30

QUI-VIVE !

Compagnie Rassegna

Marseille | Cité de la Musique

16/04/2021 20h30

QUI-VIVE !

Compagnie Rassegna

Marseille | Cité de la Musique

QUI-VIVE ! est la nouvelle création ambitieuse de la Compagnie Rassegna, une réflexion originale sur le temps, ses accélérations, et sa façon d’aller et venir en période de turbulences. En déplaçant à nouveau des pièces issues du grand champ des musiques anciennes vers son univers actuel et très personnel, Bruno Allary continue de mettre en évidence la capacité de ces répertoires à demeurer en mouvement.

Pour cet ultime volet d’un triptyque consacré au temps et à ses distorsions (entamé avec « Il Sole non si Muove » et « Contretemps »), la Compagnie Rassegna se confronte au répertoire du XVIIème siècle, en l’exposant à des traitements sonores actuel et des modalités d’interprétation issues des musiques traditionnelles, afin de révéler la dimension généralement refoulée du bruit, du réel du son, dans sa dimension d’absolu inouï. Au sens littéral du terme : qui n’a jamais été ouï.
C’est donc le jeu en direct avec le “grain” de la musique baroque qui permet, aussi bien aux interprètes qu’aux spectateurs, de demeurer sur le “qui-vive” et de renouer avec un état de douce intranquillité, au sein d’un répertoire que tous pensaient pourtant si bien connaître.

Confronter une guitare électrique à une viole de gambe, faire interpréter le lamento de Didon de Purcell par une chanteuse de Fado, scratcher et travailler en direct le grain d’un air de cour, deviennent dès lors, autant d’occasions de faire entendre la matière qui constitue cette musique, dans toute son épaisseur.
Pour l’étrangéifier — “ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre”, dirait le poète — et nous permettre de la redécouvrir dans sa neuve beauté.


Qui sommes-nous ?

Enquêtes

Communiqués

Discographie

Tous les disques