Diabolus in Musica

L'ensemble | English

 

Nous sommes Diabolus in Musica*, c'est à dire avant tout un ensemble de passionnés des musiques du Moyen Âge, cette période longue et éloignée de nous mais qui a forgé toute notre culture et fait ce que nous sommes, une période encore trop méconnue et étonnamment brillante, inventive, surprenante, qui a forgé notre langue, construit les cathédrales, fait naître nos villages et villes, inventé la polyphonie et des musiques merveilleuses...

 

Diabolus in Musica est constitué d'une équipe de chanteurs et instrumentistes fidèles regroupés autour de Nicolas Sansarlat, profondément investis dans les répertoires exigeants des musiques médiévales avec deux grandes spécialités, les chansons des trouvères et les polyphonies à voix d'hommes, du XIIe siècle jusqu'à la Renaissance. Concerts dans les plus grands festivals du monde entier, enregistrements encensés par la critique ainsi que de très nombreuses activités pédagogiques sont les principales activités de l'ensemble qui mettent en avant les fortes personnalités de nos interprétations tentant toujours de cerner au plus près la sensibilité et la mentalité médiévales.

 

Diabolus in Musica, c'est aussi une équipe administrative au très grand professionnalisme et un conseil d'administration qui guide l'ensemble, grâce aux conseils avisés d'amis, d'historiens, de musicologues.

 

* le nom de notre ensemble "diabolus in musica" est une référence à un texte attribué à un théoricien du XIIIe siècle qui désigne ainsi un intervalle de trois tons entre deux sons, qui est une dissonance à éviter absolument dans une polyphonie. Sinon, le diable s'introduit dans la musique...

Direction | English

Violoniste de formation, Nicolas Sansarlat se passionne très tôt pour la musique ancienne. Il est diplômé en musique ancienne et en musique d'ensemble au Département de Musique Ancienne
du CNR de Tours dirigé par Marie-Anne Pottier, où il bénéficie des enseignements d’Anne-Marie Turion, de Pascale Boquet et Denis Raisin-Dadre ainsi que d'une initiation aux anches de la
Renaissance avec Michèle Vandenbroucque.
Il étudie également le langage musical de la Renaissance au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Musica Practica avec Olivier Trachier.
En 2005, il obtient son Diplôme d'Etat pour enseigner les instruments anciens à cordes frottées.
Au CNR de Tours, à l'Ecole Nationale de Musique et de Danse d'Evry avec Nicolas Brochot, et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, il se forme à la
direction d’orchestre. Cours d'orchestration, d'analyse, d'écriture, font partie de ses études au CNSMD de Paris.
Son vif intérêt pour les danses Renaissance et baroque qu’il pratique dans divers stages et conservatoires, suscite sa présence auprès de danseurs débutants et confirmés, qu’il accompagne en
solo ou avec divers ensembles au sein de stages, bals et spectacles.
Avec sa lira da braccio, il prend part au projet de restitution de la "Fabula di Orfeo" d'Angelo Poliziano (fable du 15e siècle), réalisé dans le cadre de la formation professionnelle de la
Fondation Royaumont en 2006.
Il approfondit ses connaissances au sein du Département de Musique Ancienne du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, où il obtient un master de violon baroque
dans la classe d’Odile Edouard, avec mention très bien à l’unanimité.
Son expression musicale se révèle dans la pratique de nombreux instruments à cordes utilisés du XIIe siècle à nos jours : vièles médiévales, rebec, lira da braccio, violons, qu’il complète avec la
flûte et tambour, les cornemuses et les hautbois de la Renaissance. Cette pratique l'amène à côtoyer lors de conférences ou en atelier, des luthiers, organologues et chercheurs se penchant sur la
question des origines du violon.
Il n’hésite pas à prendre la direction d’ensembles pour des projets conséquents tels que la Passion selon Saint-Matthieu de J. S. Bach donnée au sein de l’intégrale des cantates au Temple du Foyer de
l’Âme à Paris, ou bien pour Max et les Maximonstres de Jean-Pierre Seyvos, opéra contemporain pour enfants donné dans le cadre du Centre Culturel de Rencontres d’Ambronay.
Aujourd’hui, succédant à Antoine Guerber, il reprend la direction artistique de l’ensemble de musique médiévale tourangeau Diabolus in Musica.

Coordonnées

Direction :

Nicolas Sansarlat

Administration :

Frédérique Alglave

Mail :

frederique.alglave@diabolusinmusica.fr

Communication :

Sarah Poyet

Mail :

com@diabolusinmusica.fr

Production :

Sarah Poyet

Mail :

com@diabolusinmusica.fr

Adresse :

11 rue des Tanneurs

Cp | Ville | Pays :

37000 | Tours | France

Tel | Fax :

02 47 42 13 37

Site :

www.diabolusinmusica.fr

Répertoire principal

Médiéval, Renaissance

Répertoire secondaire :

Renaissance

Effectif :

Vocal et instrumental

Adhésion le :

30/03/2017

Statut :

Actif

Credits photo :

Photos 1 et 5 : François Manrique
Photos 2 et 3 : Benjamin Dubuis
Photo 4 : Unité d'Art Sacré
Photo 6 : Joanna Stoga
Photo 7: Michel Deshayes