4 nouveaux ensembles ont rejoint la FEVIS en janvier 2023

Publié le 21 février 2023


La fédération a accueilli de nouveaux membres adhérents et structures associées en janvier 2023 : le Quatuor Béla, l’ensemble Sarbacanes, Revue Blanche (Associé international : Belgique) et {oh!} Orkiestra (Associé international : Pologne).

Bienvenue à eux !


Quatuor Béla

Direction Collégiale : Frédéric Aurier, Julien Dieudegard, Julian Boutin et Luc Dedreuil

Région : Auvergne-Rhône-Alpes

Adhérent

Depuis 16 ans, « les enfants terribles du quatuor français » écrivent un parcours singulier, entre tradition et modernité. Attachés au répertoire ancien du quatuor à cordes, qu’ils défendent au sein des programmations classiques d’excellence en France et à l’étranger, les musiciens du Quatuor Béla ont à cœur d’inscrire la tradition du quatuor à cordes dans la vie musicale contemporaine.

Leur travail de commandes et de créations en lien avec des compositeurs de différentes générations a été couronné en 2015 par le Prix de la Presse Musicale Internationale. La personnalité et l’œuvre de Béla Bartók, inspire, guide et emmène le Quatuor Béla à imaginer des rencontres avec des personnalités éclectiques, en témoigne : « Si oui, oui. Sinon non » avec le rockeur culte Albert Marcoeur, « Impressions d’Afrique » avec l’immense griot et regretté Moriba Koïta, « Jadayel » en compagnie des maîtres palestiniens Ahmad Al Khatib et Youssef Hbeisch.  

Le jeu du Quatuor Béla, reconnu pour sa « technique diabolique » (Télérama) et son engagement musical, se met volontiers, ces dernières années, au service des compositeurs d’Europe centrale du début du 20ème siècle comme Janáček, Schulhoff, Krása, Bartók, Szymanowski, Webern…

+ d’infos

Ensemble Sarbacanes

Direction : Gabriel Pidoux

Région : Ile-de-France

Structure associée

Sarbacanes est un ensemble dédié à la musique du XVIIIe siècle mettant à l’honneur les instruments à vent.

Fondé à partir d’un effectif de deux hautbois, basson et clavecin, il comprend à présent différentes formations permettant d’interpréter des répertoires allant de la sonate en trio aux sérénades à grand effectif de l’époque classique.

Depuis 2016, les activités de l’ensemble ont pu témoigner d’une grande diversité, regroupant entre autres des activités pédagogiques et de recherche.

Le premier opus discographique de Sarbacanes (paru en 2019 au label INITIALE distribué par Harmonia Mundi) est consacré à des « Ouvertures » de Telemann pour vents.

Depuis 2019, les instrumentistes à vent de l’ensemble sont invités à rejoindre des orchestres de renom, tels Gli Incogniti (Amandine Beyer), Alia Mens (Olivier Spilmont), et Arlequin Philosophe (Pedro Memelsdorff).

+ d’infos

© Erika Rodin

Revue Blanche (Belgique)

Direction : Anouk Sturtewagen

Structure associée

En 2010, une étincelle enflamme quatre jeunes musiciens Bruxellois. Propulsés par des envies musicales similaires, ils fondent un nouvel ensemble de musique de chambre. Associant l’alto, la harpe, la flûte et la voix, ils créent une combinaison singulière qui les entraine vers de nombreux défis et de nouvelles opportunités.

L’ensemble sera baptisé « Revue Blanche » en référence à la revue littéraire et artistique française du même nom. Celle-ci, publiée à la fin du XIXsiècle, est fondée par des hommes politiques et des artistes de premier rang tels que Debussy, Proust et Toulouse-Lautrec.

Revue Blanche propose une symbiose entre le monde de la musique de chambre instrumentale et l’univers vocal, explorant et dépassant leurs frontières respectives. La fusion d’instruments contrastés sublimés par le chant donne naissance à de nouvelles couleurs, de nouveaux contrastes.L’ensemble explore également les possibilités de l’utilisation instrumentale de la voix. Fort de ses propres arrangements, Revue Blanche est capable de tirer le meilleur parti de ce quatuor atypique.

+ d’infos

© M Halas

OH Orchiestra (Pologne)

Direction : Martyna Pastuszka

Structure associée

{oh!} Orkiestra, ensemble polonais, a été fondé en 2012. Il réunit des spécialistes de la pratique d’interprétation historiquement informée autour de la violoniste Martyna Pastuszka.

Au cours de la dernière décennie, l’ensemble s’est imposé comme l’un des principaux orchestres d’Europe explorant un large répertoire allant de la musique baroque au début du XXe siècle.

L’ensemble collabore régulièrement avec des institutions culturelles et des festivals polonais établis: l’Orchestre symphonique de la Radio nationale polonaise, l’Institut Adam Mickiewicz, le festival All’Improvviso de Gliwice. Depuis 2018, {oh!} Orkiestra développe un partenariat pluriannuel avec le Fryderyk Chopin Institute présentant divers programmes classiques et romantiques dans le cadre du Festival international de musique  » Chopin et son Europe « .

En septembre 2022, l’ensemble est nommé orchestre en résidence pour le Festival d’opéra baroque de Bayreuth.

+ d’infos

Recevez nos lettres d’information !

Pour ne rien rater de nos actualités, de nos projets, des concerts ou encore des sorties de disques des ensembles

Nos dernières actualités

Le « Printemps des Ensembles » de la FEVIS Sud

En 2024, les ensembles de la FEVIS Sud, en partenariat avec la DRAC PACA et la Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur, initient le « Printemps des Ensembles ». Du 23 mars au 30 mai, 8 ensembles de la FEVIS Sud…
En savoir plus

3 questions à Héloïse Gaillard, directrice artistique d’Amarillis

À l’occasion de la seconde édition de l’Académie Les Chants d’Ulysse du 26 avril au 4 mai 2024 portée par Amarillis en partenariat avec l’Abbaye Royale de Fontevraud et le Théâtre le Dôme de Saumur, la FEVIS a rencontré Héloïse…
En savoir plus

Retrouvez la FEVIS aux BIS de Nantes 2024 avec l’Opérabus !

Les BIS de Nantes réunissent chaque année les professionnel.le.s du spectacle, acteurs et actrices culturels, instituions et collectivités autour de discussions thématiques, tables rondes et espaces d’échanges et de rencontres.  Cette année, en plus d’un stand qu’elle réserve désormais traditionnellement, la FEVIS teste une ambitieuse…
En savoir plus

#EllesDirigent

#EllesDirigent est un réseau de porteuses de projets destiné à promouvoir et faire éclore le leadership féminin dans le secteur des musiques de matrimoine/patrimoine et de création.
En savoir plus

Loi immigration : consternation du spectacle vivant public

Suite au vote à l’Assemblée nationale de la loi relative à l’immigration, issue de la commission mixte paritaire, nous syndicats, associations représentatives du secteur du spectacle vivant, tenons à faire part au gouvernement, au nom de l’ensemble de nos adhérent.es,…
En savoir plus

3 questions à Jean-Marc Andrieu, directeur artistique des Passions

A l’occasion de la sortie du nouveau disque des Passions « Daphnis et Alcimadure » (label Ligia) doublement récompensé par le Diamant d’Opéra Magazine et le Choc de Classica, la FEVIS a posé 3 questions à Jean-Marc Andrieu, fondateur et…
En savoir plus

New Deal 2023 : Succès de la 8ème édition des Rencontres Professionnelles de la Musique organisées à la Philharmonie de Paris.

Redonner du souffle, créer des espaces de rencontres et de collaborations entre les acteurs et actrices des musiques de patrimoine et de création dans un contexte de forte crise.
En savoir plus

Le secteur des musiques de patrimoine et de création et du spectacle vivant public demande au Gouvernement de maintenir dans le PLF 2024 le principe de la contribution streaming adopté par le Sénat.

11 réseaux et organismes professionnels spécialisés et pluridisciplinaires œuvrant dans le champ des musiques de patrimoine et de création appellent le Gouvernement à maintenir dans le Projet de Loi de Finances 2024 le principe de cette contribution obligatoire sur les…
En savoir plus

Le secteur musical indépendant réclame unanimement une taxe streaming !

Les six réseaux professionnels lancent un appel à agir en responsabilité vis-à-vis du secteur musical et de ses acteurs et à adopter, enfin, une contribution obligatoire sur les revenus du streaming musical, au moment où s’ouvre au Sénat les discussions…
En savoir plus

Ré-enchanter le concert

À l’heure où la question du retour et surtout du renouvellement des publics des musiques dites « classiques » se pose cruellement et représente l’enjeu majeur de la survie de notre art, une remise en cause voire un abandon de…
En savoir plus