Etats généraux des festivals, enfin une politique lisible et structurée !

Publié le 20 décembre 2021


Maillon structurant du secteur des musiques de patrimoine et de création, le réseau des festivals constitue un socle essentiel pour les ensembles indépendants qui y diffusent chaque année en moyenne 24 % de leurs productions.

A l’issue des Etats généraux des festivals, la ministre de la culture a pu confirmer sa forte volonté de soutenir les festivals, jamais démentie depuis sa prise de fonction, et a présenté une politique qu’elle a voulue structurée et lisible.


Maillon structurant du secteur des musiques de patrimoine et de création, le réseau des festivals constitue un socle essentiel pour les ensembles indépendants qui y diffusent chaque année en moyenne 24 % de leurs productions.

Il y a plus d’un an, la Ministre de la culture a lancé les Etats Généraux des Festivals qu’elle a portés avec vigueur jusqu’à cette troisième et ultime étape toulousaine de décembre 2021, et dans le cadre desquels ses équipes ont organisé une consultation large et profonde du secteur.

La FEVIS souligne par ailleurs l’importance de l’engagement de France Festivals et sa mobilisation pour accompagner le ministère et porter la parole du secteur et ses besoins.

A l’issue de ces états généraux, la ministre a pu confirmer sa forte volonté de soutenir les festivals, jamais démentie depuis sa prise de fonction, et a présenté une politique qu’elle a voulue structurée et lisible. A cet égard, les nouveaux dispositifs annoncés pour les festivals s’inscrivent dans une logique similaire à celle du système d’aides des équipes artistiques : des aides annuelles et des conventionnements pluriannuels qui ont fait leurs preuves depuis plusieurs décennies pour stabiliser le secteur, le professionnaliser et participer à son excellence.

Reste la question du montant : 10 millions d’euros supplémentaires sont annoncés. C’est exactement la demande que faisait la FEVIS… pour le seul secteur des musiques de patrimoine et de création !

Au vu du nombre de 10 000 festivals recensés par les équipes du Ministère de la Culture, du CNRS et de France Festivals, et donnant lieu à une cartographie en cours de réalisation, cela représente en moyenne 1000 euros par festival comme le notait le journal Diapason.

La vigilance de la FEVIS sur la répartition sectorielle de ces moyens nouveaux sera d’autant plus forte que les ensembles indépendants de musique de patrimoine et de création ne disposent pas d’un réseau de diffusion spécialisé et dépendent d’autant plus du nombre et de la capacité d’accueil des festivals. Ceux-ci sont primordiaux dans leur économie, et donc dans la possibilité de faire entendre partout en France la diversité musicale des 1000 ans de leur répertoire.

La fédération demeurera également très attentive aux critères d’attributions des nouvelles aides aux festivals, à leur répartition territoriale et à leur propension à tenir compte de leur prise de risque artistique.

Recevez nos lettres d’information !

Pour ne rien rater de nos actualités, de nos projets, des concerts ou encore des sorties de disques des ensembles

Nos dernières actualités

Une offre musicale de plus de 500 concerts, 21 juin – 21 septembre 2022

Pendant tout l’été, les ensembles proposent une large variété de concerts : musiques médiévale, baroque, classique, contemporaine et de création… Des concerts pour tous les publics, aussi bien dans les grandes salles des capitales régionales que dans les petites salles de nos villages, dans les parcs, jardins, lieux patrimoniaux, …
Consultez notre agenda numérique !
Plus d’infos

Replay : Indépendants!, les ensembles à l’honneur sur France Musique

En partenariat avec la FEVIS et le magazine Diapason, France Musique consacrera une large partie de son antenne aux ensembles indépendants le lundi 13 juin, de 7h-22h30. Les émissions « Musique Matin », « Musicopolis », « Le van Beethoven » ou encore « Le Concert de 20h » seront autant d’occasion de rendre compte de la formidable créativité des ensembles et de la diversité des structures, de leurs formats, de leurs répertoires… 
Plus d’infos

3 questions à Frédéric Bétous, La Main Harmonique

A l’occasion de la récente sortie du disque « Utopia » de La Main Harmonique, la FEVIS a posé 3 questions à Frédéric Bétous, directeur artistique de l’ensemble. Le contre-ténor est en pleine préparation de la 12e édition de son festival Musique en chemin, les 22-23 juillet 2022. Il évoque également pour nous le nouveau projet scénique de l’ensemble : « Artefacts », dont la création aura lieu le 12 novembre 2022 à la Scène nationale de Perpignan, dans le cadre du festival Aujourd’hui Musiques.
Plus d’infos

12 nouveaux ensembles ont rejoint la FEVIS ce printemps

La fédération accueille de nouveaux membres ce printemps 2022 : le Choeur de chambre Septentrion, l’Ensemble Offrandes, le Quatuor Anches Hantées, Secession Orchestra.
Les ensembles La Française, La Sportelle et Tarentule intègrent la FEVIS en tant que structures associées et Cappella Pratensis, l’Ensemble 21, Musiques Nouvelles, Nova Ars Cantandi et Thélème deviennent des structures associées internationales.

Plus d’infos

Communiqué : Laurent Wauquiez fragilise l’économie et les emplois dans sa Région

La FEVIS est signataire, aux côtés de plusieurs autres réseaux professionnnels et syndicats, d’un communiqué contestant la politique culturelle de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Trois raisons sont à l’origine de ce désaccord profond : une gestion calamiteuse, un mensonge au sujet des rééquilibrages territoriaux, l’attaque du pacte républicain. Nous appelons à une mobilisation massive pour contester ces méthodes.
Plus d’infos

Accord Majeur 2022, le 12 juillet à Aix-en-Provence

Les 10èmes rencontres nationales Accord Majeur se dérouleront le mardi 12 juillet 2022 à Aix-en-Provence. Elles aborderont la thématique « Réinventer les liens avec les publics ».
La FEVIS, l’Association Française des Orchestres, France Festivals, Grands Formats, Les Forces Musicales, PROFEDIM, le REMA – EEMN et la Réunion des Opéras de France vous y retrouveront pour une journée de réflexion, de partage et de convivialité.
Plus d’infos

Pour la politique culturelle, aussi, tout commence !

La réélection du Président Macron, la nette défaite de la candidate de l’extrême droite, ont réjoui sans conteste les acteurs de l’art et de la culture ; en particulier les musiciens indépendants, attachés à la liberté, férus de créativité, qui pouvaient légitimement s’inquiéter d’orientations culturelles tournées vers le passé, le legs patrimonial et peu portées sur l’art en train de se faire et ses protagonistes. […] L’avenir des politiques culturelles, notamment de la politique de la musique, n’est pas assuré pour autant.
Plus d’infos

3 questions sur l’action culturelle et la médiation

L’Education Artistique et Culturelle (EAC) et les actions de médiation sont un pilier important de l’activité des ensembles indépendants. Pour éclairer la pluralité et l’originalité de formats de ces actions, menées aussi bien auprès des jeunes publics que des publics empêchés et ancrées dans les territoires, la FEVIS a posé 3 questions à 3 directeurs artistiques.
Plus d’infos

Webinaires : Les crédits d’impôt et les aides pour l’emploi

Grands Formats, Futurs Composés et la FEVIS proposent à leurs membres un cycle de webinaires sur les crédits d’impôt et les aides pour l’emploi (FONPEPS). Les ateliers des crédits d‘impôt sont organisés en collaboration avec les Allumés du Jazz.
La participation à ces ateliers est gratuite, sur inscription.
Plus d’infos

3 questions à Arnaud Thorette, Ensemble Contraste

A l’occasion de la tournée Schubert in Love de l’ensemble Contraste, la FEVIS a posé 3 questions à Arnaud Thorette, directeur artistique de l’ensemble.
Il nous présente ce projet mené avec la chanteuse Rosemary Standley (Moriarty) et qui transporte l’oeuvre de Schubert vers d’autres univers musicaux, mais aussi d’autres lieux de diffusion et d’autres publics.
Plus d’infos