Chansons d'Al-Andalus aux pays d'oïl : Chansons des trouvères et de la nawba algérienne

Diabolus in Musica

Direction musicale : Antoine Guerber


03/03/2020 | 20h30

Fleury-les-Aubrais

Centre Culturel La Passerelle

Pour en savoir plus Autres représentations

Centre Culturel La Passerelle

57 boulevard de Lamballe

Fleury-les-Aubrais

Centre-Val de Loire

France



Réservation

http://diabolusinmusica.fr/contacts/

Pour en savoir plus

Distribution :

Antoine Guerber, harpe
2 chanteurs & oud

L’amour courtois fait naître au XIIe siècle un puissant mouvement de création poétique et musicale au sein d’une société qui aspire à un nouvel art de vivre. Les thèmes des chansons courtoises qui naissent alors sont présents depuis longtemps des deux côtés de la Méditerranée. En effet le corpus poétique de la nawba algérienne est principalement lié aux grands topoï de l’amour arabe. L’amour, l’absence, la boisson, la nature – le plus souvent le jardin et les fleurs qui le composent – sont déclamés et scandés. Mais il faut souvent appréhender cette poésie au second degré, elle devient alors mystique. Les liens entre Orient et Occident, révélés par la monodie des XIIème et XIIIème siècles, s’imposent comme une évidence, permettant de mettre en lumière l’art du chant et celui de l’accompagnement instrumental de part et d’autre de la Méditerranée. Ainsi, chansons des trouvères et troubadours et chansons arabes se répondent sur des modes parfois très voisins, accompagnées à la harpe, et par un instrument emblématique de la tradition algérienne : le oud.

Autres représentations

Pas d'autres représentations

Tous les concerts de l'ensemble