3 questions à Christophe Collette : « C’est en décloisonnant les arts depuis plus de 25 ans que le projet du Quatuor Debussy s’est construit »

Janvier 2022

Par Clément Vialle & Magali Roberto

© Michel Cavalca


A l’occasion de la programmation du spectacle Boxe Boxe Brasil du Quatuor Debussy et de la Compagnie Käfig – Mourad Merzouki à la Philharmonie de Paris, la FEVIS a posé quelques questions à Christophe Collette, premier violon du quatuor.

Il évoque en particulier la question de la pluridisciplinarité, de la coopération artistique et de l’impact qu’elles peuvent avoir sur la diffusion et le renouvellement des publics de la musique dite « classique ».


5 ans après la création du programme Boxe Boxe Brasil en collaboration avec Mourad Merzouki, vous continuez à le présenter dans des festivals, des grandes salles… et bientôt à la Philharmonie de Paris ! Quel a été le chemin parcouru avec cette création ?     

Christophe Collette : En fait la collaboration a commencé dès 2010 avec Mourad Merzouki pour la création de Boxe Boxe à la Biennale de la Danse de Lyon avec 9 danseurs de la compagnie Käfig. Sept ans après, avec plus de 280 représentations données dans le monde entier, Mourad Merzouki et le Quatuor Debussy ont voulu continuer l’aventure en créant Boxe Boxe Brasil. Mourad avait déjà travaillé avec les danseurs cariocas pour sa création Agwa et souhaitait leur proposer un nouveau spectacle. Il a donc imaginé de nouvelles chorégraphies et lancé le défi au Quatuor Debussy de créer une réécriture musicale de l’ancien spectacle Boxe Boxe mais en version brésilienne ! Pari passionnant car il ne s’agissait pas de faire un simple copier-coller du premier round mais bel et bien de fabriquer une nouvelle atmosphère musicale pour que la fusion des corps et des cordes soit de nouveau parfaite, dans une coloration digne des plus belles sambas… Le succès du spectacle a été immédiat et 5 ans après, il tourne encore !

Le travail en dialogue avec une autre discipline, la danse, et Mourad Merzouki a-t-il changé votre manière globale de penser vos concerts, de vous mettre en scène ?    

L’expérience de ces spectacles scéniques partagés avec d’autres disciplines artistiques est une des composantes du projet artistique du Quatuor Debussy depuis sa création ; en découle naturellement l’envie de proposer la musique différemment également en concert. Après avoir été au service des autres arts, le Quatuor s’est attelé à renouveler en profondeur la forme du concert. Cette fois-ci, il s’agit de commencer par construire un programme de concert puis, dans un second temps, d’en faire un objet scénique. La dramaturgie musicale est désormais travaillée dès l’étape du programme musical avec une symbolique phare ou une thématique spécifique. Il s’agit alors de scénographier la présence des musiciens en cohérence avec le discours musical ainsi que l’environnement et la lumière, tout cela, bien entendu, avec une équipe (metteur en scène, scénographe, créateur lumière…) choisie en adéquation avec le projet.

 © Bernard-Benant

La pluridisciplinarité, l’action de faire se rencontrer les disciplines artistiques (musique, danse, arts numériques,…) est une démarche très actuelle, sur laquelle vous êtes depuis longtemps précurseurs. Ce choix artistique contribue-t-il aussi plus largement à renouveler les lieux de diffusion et les publics de la musique classique ?

_____

Les salles plus traditionnelles (comme la Philharmonie de Paris) nous demandent maintenant ces formes hybrides pour leurs programmations !

_______________

C’est en décloisonnant les arts depuis plus de 25 ans, sans jamais en être au détriment de la qualité musicale, que le projet du Quatuor Debussy s’est construit, permettant de toucher un public plus large que le public traditionnellement attiré par la musique classique. Cela permet aussi de programmer cette musique d’excellence dans des lieux où on ne l’attend pas, mais aussi de maintenir une programmation dans des salles qui programment de moins en moins ce type d’esthétique vécue comme exigeante et élitiste, bien trop souvent à tort. Autant d’aventures qui ont permis de rencontrer un public nouveau et nombreux, pour certains qui écoutaient de la musique classique pour la première fois et pour d‘autres qui ont pu (re)découvrir autrement les œuvres, autour de visuels impactant et forts de sens, sans jamais dévoyer le programme musical et la qualité d’interprétation. Mais, et c’est paradoxal de prime abord, les salles plus traditionnelles (comme la Philharmonie de Paris) nous demandent maintenant ces formes hybrides pour leurs programmations !

L’Agenda des concerts du Quatuor Debussy

Voir dans l’agenda

Retrouvez plus d’informations sur quatuordebussy.com

Recevez nos lettres d’information !

Pour ne rien rater de nos actualités, de nos projets, des concerts ou encore des sorties de disques des ensembles

Nos dernières actualités

New Deal 2022 : derniers jours pour les inscriptions programmateur·rice·s !

Les rencontres professionnelles New Deal, ce sont 2 jours dédiés aux enjeux de la diffusion pour les ensembles et compagnies des musiques de patrimoine, de création, du jazz et des musiques improvisées.
Accès gratuit au salon pour les programmateur·rice·s s’inscrivant aux Speed-meetings
Plus d’infos

7e édition du Plateau de saison Auvergne-Rhône-Alpes

Le 16 novembre prochain, les ensembles vocaux et instrumentaux FEVIS de la région Auvergne-Rhône-Alpes se retrouvent pour la 7e édition de leur Plateau de saison, au Bac à Traille, Oullins (69). Conférences, speed-meetings, concerts & spectacles sont proposés tout au long de cette journée.

Plus d’infos

La presse en parle

Retrouvez les dernières interviews et les articles de presse concernant les actions de la fédération.
A lire et écouter en moment : L’été des ensembles indépendants : reprise, incertitude, festivals…

Plus d’infos

Le collectif est l’avenir

Le projet OuVERTures est né à l’été 2020, dans les circonstances que nous connaissons tous, comme une réponse collective d’une quinzaine d’ensembles franciliens de la FEVIS à la crise sanitaire, sociale et culturelle. Cette série de concerts, presque tous à l’air libre, nous a aidés à franchir ce cap difficile. Mais le point positif principal est que ce projet commun nous fait découvrir le plaisir de travailler ensemble.

Plus d’infos

Une offre musicale de plus de 500 concerts, 21 juin – 21 septembre 2022

Pendant tout l’été, les ensembles proposent une large variété de concerts : musiques médiévale, baroque, classique, contemporaine et de création… Des concerts pour tous les publics, aussi bien dans les grandes salles des capitales régionales que dans les petites salles de nos villages, dans les parcs, jardins, lieux patrimoniaux, …
Consultez notre agenda numérique !
Plus d’infos

Replay : Indépendants!, les ensembles à l’honneur sur France Musique

En partenariat avec la FEVIS et le magazine Diapason, France Musique consacrera une large partie de son antenne aux ensembles indépendants le lundi 13 juin, de 7h-22h30. Les émissions « Musique Matin », « Musicopolis », « Le van Beethoven » ou encore « Le Concert de 20h » seront autant d’occasion de rendre compte de la formidable créativité des ensembles et de la diversité des structures, de leurs formats, de leurs répertoires… 
Plus d’infos

3 questions à Frédéric Bétous, La Main Harmonique

A l’occasion de la récente sortie du disque « Utopia » de La Main Harmonique, la FEVIS a posé 3 questions à Frédéric Bétous, directeur artistique de l’ensemble. Le contre-ténor est en pleine préparation de la 12e édition de son festival Musique en chemin, les 22-23 juillet 2022. Il évoque également pour nous le nouveau projet scénique de l’ensemble : « Artefacts », dont la création aura lieu le 12 novembre 2022 à la Scène nationale de Perpignan, dans le cadre du festival Aujourd’hui Musiques.
Plus d’infos

12 nouveaux ensembles ont rejoint la FEVIS ce printemps

La fédération accueille de nouveaux membres ce printemps 2022 : le Choeur de chambre Septentrion, l’Ensemble Offrandes, le Quatuor Anches Hantées, Secession Orchestra.
Les ensembles La Française, La Sportelle et Tarentule intègrent la FEVIS en tant que structures associées et Cappella Pratensis, l’Ensemble 21, Musiques Nouvelles, Nova Ars Cantandi et Thélème deviennent des structures associées internationales.

Plus d’infos

Communiqué : Laurent Wauquiez fragilise l’économie et les emplois dans sa Région

La FEVIS est signataire, aux côtés de plusieurs autres réseaux professionnnels et syndicats, d’un communiqué contestant la politique culturelle de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Trois raisons sont à l’origine de ce désaccord profond : une gestion calamiteuse, un mensonge au sujet des rééquilibrages territoriaux, l’attaque du pacte républicain. Nous appelons à une mobilisation massive pour contester ces méthodes.
Plus d’infos

Accord Majeur 2022, le 12 juillet à Aix-en-Provence

Les 10èmes rencontres nationales Accord Majeur se dérouleront le mardi 12 juillet 2022 à Aix-en-Provence. Elles aborderont la thématique « Réinventer les liens avec les publics ».
La FEVIS, l’Association Française des Orchestres, France Festivals, Grands Formats, Les Forces Musicales, PROFEDIM, le REMA – EEMN et la Réunion des Opéras de France vous y retrouveront pour une journée de réflexion, de partage et de convivialité.
Plus d’infos