3 questions à Françoise Kubler : « Tout nouveau langage proposé par un·e compositeur·rice est à chaque fois un défi, une interrogation sur soi-même »

Février 2022

Par Clément Vialle

© Klara Beck


A l’occasion de la sortie du disque Solo Voice +, la FEVIS a posé 3 questions à Françoise Kubler, chanteuse lyrique soprano et co-fondatrice de l’ensemble Accroche Note avec Armand Angster.

Elle nous présente ce nouvel enregistrement et revient sur le travail mené depuis 40 ans par l’ensemble, marqué par la coopération et la transmission.


L’ensemble Accroche Note fête ses 40 ans d’existence. Quels souvenirs marquants gardez-vous de cette formidable aventure ?

Françoise Kubler : L’Ensemble Accroche Note en quarante années d’existence a multiplié les rencontres, les voyages, les découvertes musicales. Tout nouveau langage proposé par un·e compositeur·rice est à chaque fois un défi, une interrogation sur soi-même. Difficile de ne citer que quelques-uns alors que chacun porte une importance dans l’évolution du groupe. Les voyages dans les pays de l’Est, au Japon, aux États-Unis, en Europe ont toujours été enrichissants, éblouissants et nous espérons que ceux-ci fleuriront encore.

Dans sa volonté de rester au cœur de la création musicale, votre ensemble travaille en lien direct avec des compositeurs. Comment s’est en particulier construit votre dernier disque « Solo Voice + » ?  

Ce disque « Solo Voice + », je l’ai imaginé en miroir au disque « Solo Clarinet » qu’Armand Angster avait sorti il y a environ huit ans.  Nous nous étions dit que nous ferions un disque solo à peu près en même temps. Mon opus a pris plus de temps. Entre temps, nous nous étions passionnés pour la sortie d’un disque en duo avec des pièces écrites pour l’Ensemble (« En Echo ») 

Avec ce disque « Solo Voice+ », il s’agissait pour moi de relever le défi !

 Les compositeurs qui m’accompagnent dans cette aventure ont, pour la plupart, écrit pour moi. Toutefois ce n’est pas la principale préoccupation Les différences entre les écritures contemporaines sont passionnantes (forme lied revisitée par Wolfgang Rihm, voix et électronique, voix a capella).

C’est aussi un parcours vocal proposé aux jeunes chanteurs qui seraient intéressés par ce répertoire.

Coopération et transmission font partie intégrante de votre travail artistique. Seront-elles une fois encore au centre des nouveaux projets que proposera Accroche Note pour cette année anniversaire ?

_____

En mars 2022, Ivan Fedele sera invité par Accroche Note pour une résidence et un concert monographique à la Cité de la Musique à Strasbourg.

_______________

La transmission et le travail avec les compositeurs est primordial pour notre Ensemble. Plusieurs commandes sont soit achevées soit en cours d’écriture et le travail commun reste au cœur de nos préoccupations.

La Haute École des Arts du Rhin ainsi que d’autres structures (comme le Conservatoire d’Aubervilliers) nous ont demandé cette année d’interpréter les œuvres des jeunes compositeurs de la classe de Daniel D’adamo à Strasbourg et de Jonathan Pontier à Aubervilliers. En mars 2022, Ivan Fedele sera invité par Accroche Note pour une résidence et un concert monographique à la Cité de la Musique à Strasbourg. Pour le festival Musica, en septembre prochain, Georges Aperghis, Zad Moultaka, Zeynep Gedizlioglu et Daphne Hejebri nous auront écrit de nouvelles pièces pour cette occasion particulière …

Et nous le fêterons ensemble !

L’Agenda des concerts d’Accroche Note

Voir dans l’agenda

Retrouvez plus d’informations sur accrochenote.com

Recevez nos lettres d’information !

Pour ne rien rater de nos actualités, de nos projets, des concerts ou encore des sorties de disques des ensembles

Nos dernières actualités

Pour la politique culturelle, aussi, tout commence !

La réélection du Président Macron, la nette défaite de la candidate de l’extrême droite, ont réjoui sans conteste les acteurs de l’art et de la culture ; en particulier les musiciens indépendants, attachés à la liberté, férus de créativité, qui pouvaient légitimement s’inquiéter d’orientations culturelles tournées vers le passé, le legs patrimonial et peu portées sur l’art en train de se faire et ses protagonistes. […] L’avenir des politiques culturelles, notamment de la politique de la musique, n’est pas assuré pour autant.
Plus d’infos

3 questions sur l’action culturelle et la médiation

L’Education Artistique et Culturelle (EAC) et les actions de médiation sont un pilier important de l’activité des ensembles indépendants. Pour éclairer la pluralité et l’originalité de formats de ces actions, menées aussi bien auprès des jeunes publics que des publics empêchés et ancrées dans les territoires, la FEVIS a posé 3 questions à 3 directeurs artistiques.
Plus d’infos

Webinaires : Les crédits d’impôt et les aides pour l’emploi

Grands Formats, Futurs Composés et la FEVIS proposent à leurs membres un cycle de webinaires sur les crédits d’impôt et les aides pour l’emploi (FONPEPS). Les ateliers des crédits d‘impôt sont organisés en collaboration avec les Allumés du Jazz.
La participation à ces ateliers est gratuite, sur inscription.
Plus d’infos

Webinaire : Ukraine, quelles actions à destination des artistes impacté·e·s ? Vers quelles démarches les orienter ?

Webinaire et Ressources : Ukraine, quelles actions mises en place à destination des artistes impacté·e·s ? Vers quels services ou démarches les orienter ? 📅 Jeudi 7 avril 2022, 15h00 Ressources En partenariat…
Plus d’infos

3 questions à Arnaud Thorette, Ensemble Contraste

A l’occasion de la tournée Schubert in Love de l’ensemble Contraste, la FEVIS a posé 3 questions à Arnaud Thorette, directeur artistique de l’ensemble.
Il nous présente ce projet mené avec la chanteuse Rosemary Standley (Moriarty) et qui transporte l’oeuvre de Schubert vers d’autres univers musicaux, mais aussi d’autres lieux de diffusion et d’autres publics.
Plus d’infos

De l’artiste-administrateur

Chaque mois, la FEVIS propose à une personnalité de la fédération (directeur·rice artistique, administrateur·rice, …) de prendre la parole dans une tribune, pour notre lettre d’information « Indépendants ! ».
En février, Virginie Thomas, Artiste lyrique et déléguée générale de l’ensemble Les Ambassadeurs – La Grande Ecurie évoque la place de l’administratif dans tout projet artistique, suggère des pistes pour faciliter un chemin vers la structuration des ensembles et témoigne de son parcours d’artiste-administratrice.
Plus d’infos

3 questions à Françoise Kubler, Accroche Note

A l’occasion de la sortie du disque Solo Voice +, la FEVIS a posé quelques questions à Françoise Kubler, chanteuse lyrique soprano et co-fondatrice de l’ensemble Accroche Note avec Armand Angster. Elle nous présente ce nouvel enregistrement et revient sur le travail mené depuis 40 ans par l’ensemble, marqué par la coopération et la transmission.

Plus d’infos

Présentation des nouveaux dispositifs d’aide de l’Adami

Nous vous donnons rendez-vous le 4 mars 2022, de 10h00 à 11h30, pour une présentation des nouveaux dispositifs d’aide de l’Adami.

Ouvert à tou·te·s, membres ou non de la FEVIS

Plus d’infos

En replay : Présentation des dispositifs d’aide de l’Institut français

Dans le cadre de son travail renforcé autour de la diffusion, la FEVIS a initié un cycle de webinaires consacré à cette thématique. Après un premier webinaire de présentation de l’Onda, nous avons proposé le 1er février 2022 une présentation des dispositifs d’aide de l’Institut français avec sa Cheffe de projet Musique classique et contemporaine Mathilde Bézard.
Plus d’infos

Communiqué : Le passe vaccinal, impasse pour la Culture

Notre raison d’être consiste à faire partager des émotions, à faire réfléchir, à faire échanger des personnes, de tout âge et de toute condition, rassemblées (dans une salle de concert, un théâtre, un chapiteau, dans la rue, une salle d’exposition, un musée, un cinéma, une bibliothèque…). Quand la substance même de notre action réside dans la recherche de la participation de toutes et tous à la vie culturelle, comment le gouvernement peut-il nous donner l’injonction de trier les personnes et de leur refuser l’accès à ces espaces collectifs d’émancipation ?
Plus d’infos