L’égalité sur ses trois pieds

Tribune Mai-Juin 2022

© DR


Tribune par Anne Grumet, déléguée régionale de la FEVIS Auvergne-Rhône-Alpes


Le secteur musical dans l’ensemble de ses esthétiques est marqué comme l’ensemble du secteur culturel par de très grandes inégalités entre les femmes et les hommes. Ces inégalités sont systémiques et persistantes. Le constat est désormais admis et largement documenté depuis une quinzaine d’années.

L’un des apports importants de ces dernières années est introduit par le rapport sur la culture du Haut Conseil à l’Egalité (HCE). Pour la première fois en France, il propose la mise en place de l’égaconditionnalité.

De quoi s’agit-il ? Dans un secteur largement financé par l’Etat et les collectivités territoriales, l’égaconditionnalité consiste à faire de l’argent public un levier puissant pour l’égalité.

Comment ? En conditionnant les aides pérennes ou exceptionnelles – celles du plan de soutien par exemple – à des objectifs de progression F/H, dans un cadre conventionnel et pluriannuel pour ensuite évaluer les résultats et modifier – sous forme de bonus/malus – le montant des subventions. Ainsi, lorsque le Ministère de la Culture intègre cette proposition du HCE au sein de sa « feuille de route » annuelle, ce fut le signe d’un grand pas en avant. L’application au secteur du cinéma montre déjà le caractère vertueux de ce principe : deux femmes réalisatrices françaises ont obtenu en 2021 la plus haute récompense lors des deux grands festivals européens de cinéma : Berlin et Cannes.

Le secteur musical, via le Centre National de la Musique, applique désormais ce principe puisque les subventions sont conditionnées à un programme de lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

Il faut s’en réjouir car il est urgent et impérieux de mettre un coup d’arrêt à ces violences tellement nombreuses et prégnantes. Mais voilà une approche bien incomplète ! Que sont devenus les deux autres piliers constitutifs de l’égalité : l’accès des femmes aux postes de direction, à la programmation, aux moyens de production, aux espaces de visibilité, aux réseaux ET la valorisation des artistes femmes dans l’histoire des arts (le Matrimoine) ?

L’application concomitante de ces trois piliers indissociables pour l’attribution des subventions serait une évolution structurelle d’envergure. Il faut le faire urgemment, tant le retard s’est accumulé. Elle permettrait au secteur musical de vivre de l’ensemble de ses talents, de ses ressources, de son histoire de façon moderne et exigeante. De quoi renforcer son développement et son attractivité.

Recevez nos lettres d’information !

Pour ne rien rater de nos actualités, de nos projets, des concerts ou encore des sorties de disques des ensembles

Nos dernières actualités

Le « Printemps des Ensembles » de la FEVIS Sud

En 2024, les ensembles de la FEVIS Sud, en partenariat avec la DRAC PACA et la Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur, initient le « Printemps des Ensembles ». Du 23 mars au 30 mai, 8 ensembles de la FEVIS Sud…
En savoir plus

3 questions à Héloïse Gaillard, directrice artistique d’Amarillis

À l’occasion de la seconde édition de l’Académie Les Chants d’Ulysse du 26 avril au 4 mai 2024 portée par Amarillis en partenariat avec l’Abbaye Royale de Fontevraud et le Théâtre le Dôme de Saumur, la FEVIS a rencontré Héloïse…
En savoir plus

Retrouvez la FEVIS aux BIS de Nantes 2024 avec l’Opérabus !

Les BIS de Nantes réunissent chaque année les professionnel.le.s du spectacle, acteurs et actrices culturels, instituions et collectivités autour de discussions thématiques, tables rondes et espaces d’échanges et de rencontres.  Cette année, en plus d’un stand qu’elle réserve désormais traditionnellement, la FEVIS teste une ambitieuse…
En savoir plus

#EllesDirigent

#EllesDirigent est un réseau de porteuses de projets destiné à promouvoir et faire éclore le leadership féminin dans le secteur des musiques de matrimoine/patrimoine et de création.
En savoir plus

Loi immigration : consternation du spectacle vivant public

Suite au vote à l’Assemblée nationale de la loi relative à l’immigration, issue de la commission mixte paritaire, nous syndicats, associations représentatives du secteur du spectacle vivant, tenons à faire part au gouvernement, au nom de l’ensemble de nos adhérent.es,…
En savoir plus

3 questions à Jean-Marc Andrieu, directeur artistique des Passions

A l’occasion de la sortie du nouveau disque des Passions « Daphnis et Alcimadure » (label Ligia) doublement récompensé par le Diamant d’Opéra Magazine et le Choc de Classica, la FEVIS a posé 3 questions à Jean-Marc Andrieu, fondateur et…
En savoir plus

New Deal 2023 : Succès de la 8ème édition des Rencontres Professionnelles de la Musique organisées à la Philharmonie de Paris.

Redonner du souffle, créer des espaces de rencontres et de collaborations entre les acteurs et actrices des musiques de patrimoine et de création dans un contexte de forte crise.
En savoir plus

Le secteur des musiques de patrimoine et de création et du spectacle vivant public demande au Gouvernement de maintenir dans le PLF 2024 le principe de la contribution streaming adopté par le Sénat.

11 réseaux et organismes professionnels spécialisés et pluridisciplinaires œuvrant dans le champ des musiques de patrimoine et de création appellent le Gouvernement à maintenir dans le Projet de Loi de Finances 2024 le principe de cette contribution obligatoire sur les…
En savoir plus

Le secteur musical indépendant réclame unanimement une taxe streaming !

Les six réseaux professionnels lancent un appel à agir en responsabilité vis-à-vis du secteur musical et de ses acteurs et à adopter, enfin, une contribution obligatoire sur les revenus du streaming musical, au moment où s’ouvre au Sénat les discussions…
En savoir plus

Ré-enchanter le concert

À l’heure où la question du retour et surtout du renouvellement des publics des musiques dites « classiques » se pose cruellement et représente l’enjeu majeur de la survie de notre art, une remise en cause voire un abandon de…
En savoir plus