Prenons soin de nos (petits) festivals !

Tribune Novembre 2021

© Carlos Malvar


Tribune par Vincent Morel, Administrateur de l’ensemble Les Timbres et Directeur artistique des festivals Bach en Combrailles et Musiques Vivantes


Il y a quelques semaines, nous pensions tous que la crise sanitaire était résolument dernière nous. À l’heure où nous écrivons ces lignes, force est de constater que ce n’est pas aussi simple. Pour autant, cette période permet une relecture complète de nos pratiques et tout le monde s’interroge : les ensembles, les festivals, nos partenaires financiers (qui sont les mêmes…). 

Nous prenons tous conscience de l’importance d’un dialogue en confiance et d’une synergie, qui s’était peut-être un peu distendue entre les ensembles et les festivals. Car il faut le redire, dans notre discipline de musique de répertoire et de création : il n’y a pas d’ensembles indépendants sans festivals et pas de festivals sans ensembles indépendants. Dans quelques semaines à Toulouse, l’État annoncera une nouvelle politique en faveur des festivals. L’été 2020 aura été rélévateur de l’importance des festivals dans nos pratiques culturelles. Les festivals vont de nouveau s’inscrire au cœur d’une vraie politique publique. Dans cette grande galaxie des festivals, il y a les festivals bien installés, mais aussi d’innombrables « petits » festivals.

Beaucoup de ces « petits » festivals, souvent portés par des bénévoles, se trouvent aujourd’hui dans une situation délicate. On relève une grande lassitude des bénévoles, épuisés par ces deux années compliquées, par la lourdeur administrative et par un manque de visibilité et de soutien. Mais ce qui manque fondamentalement, c’est un appui en ingénierie. Aujourd’hui, la culture dans les territoires ruraux ne peut plus reposer uniquement sur la bonne volonté du bénévolat. Comme les ensembles indépendants, il est temps que ces festivals soient accompagnés par une démarche de professionnalisation, qui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ne viendra pas remplacer le rôle précieux des bénévoles, mais bien au contraire viendra les soulager. Il en va de l’avenir de la culture dans de nombreux territoires, et de l’avenir de nos réseaux de diffusion.

Administrateur de l’ensemble Les Timbres, mais aussi directeur artistique des festivals Bach en Combrailles et Musiques Vivantes, je mesure combien ces questions sont centrales et fondamentales pour maintenir un réseau de diffusion sur l’ensemble des territoires. Élus, artistes, public… prenons soin de nos (petits) festivals ! 

Recevez nos lettres d’information !

Pour ne rien rater de nos actualités, de nos projets, des concerts ou encore des sorties de disques des ensembles

Nos dernières actualités

Interférences 2024

Après le succès de la première édition d’Interférences en 2023, l’événement organisé par la FEVIS – Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés – reprend ses quartiers à Avignon du 10 au 17 juillet 2024 pour donner à voir et…
En savoir plus

Communiqué du 7 juillet 2024 : Lutte contre les VHSS – Exclusion l’ensemble La Fenice de la FEVIS

Réuni à la suite du jugement prononcé par le Tribunal correctionnel de Sens concluant à la culpabilité de Jean Tubéry pour des « propos à connotation sexuelle imposés de manière répétée » dans le cadre d’une position d’autorité, le Conseil d’Administration de…
En savoir plus

Communiqué du 5 juillet 2024 : Mobilisation pour nos humanités, contre l’extrême-droite

A l’abord du second tour des élections législatives, il est fondamental de manifester une opposition déterminée aux replis identitaires et à l’extrême-droite. C’est une indignité morale qu’il s’agit de stopper, c’est la promesse de la destruction de notre identité culturelle…
En savoir plus

3 questions à Joël Suhubiette, directeur artistique de l’Ensemble Jacques Moderne

En 2024, l’Ensemble Jacques Moderne célèbre ses 50 ans. Un anniversaire plutôt rare parmi les ensembles indépendants et qu’il convient de marquer d’une pierre blanche. À cette occasion la FEVIS a rencontré Joël Suhubiette, directeur artistique de l’ensemble depuis 1993….
En savoir plus

Communiqué du 21 juin 2024 : Entrée en fonction de Roselyne Bachelot Narquin à la présidence de la FEVIS

Discours engagé et rassembleur pour l’entrée en fonction de Roselyne Bachelot-Narquin à la présidence de la FEVIS Jacques Toubon, à la tête de la fédération pendant 13 ans, a été désigné Président d’honneur sur proposition de la nouvelle présidente, lors…
En savoir plus

3 questions à Rolandas Muleika, directeur artistique de l’Ensemble Antiphona

À l’occasion de la sortie du deuxième disque « Grands Motets » (label Paraty) de l’Ensemble Antiphona, véritable plongée dans l’héritage musical méridional, la FEVIS a posé 3 questions à Rolandas Muleika son fondateur et directeur artistique. Il évoque également…
En savoir plus

Communiqué du 24 mai 2024 : Exclusion de l’ensemble Les Siècles

A la suite des informations qui ont été publiées dans la presse et qui ont été confirmées par l’intéressé lui-même, le Conseil d’administration de la FEVIS s’est réuni le 23 mai 2024 après-midi et a décidé à l’unanimité l’exclusion de…
En savoir plus

Webinaire : entrer en coopération européenne ? : objectif, démarche et appels mobilisables

Futurs Composés, la FAMDT, Ramdam, la FEVIS et Grands Formats se réunissent pour présenter un atelier animé par le Relais Culture Europe
En savoir plus

3 questions à Maude Gratton, directrice artistique d’il Convito

À l’occasion du Festival In d’Avignon, rendez-vous incontournable pour le secteur du spectacle vivant, l’ensemble il Convito s’associe au chorégraphe Noé Soulier pour présenter une création nouvelle où le mouvement et l’émotion se veulent les maîtres-mots : « Close Up ». Une…
En savoir plus

Il était une Relance

Mieux produire, mieux diffuser nous a-t-on dit, c’est bien notre objectif et depuis toujours mais cela devient de plus en plus difficile, il faut l’admettre. Espérons que le temps du contorsionnisme budgétaire passe car il en va de la survie…
En savoir plus